ActuBurkina
A la une Société

Dialogue social pour une Transition réussie : Albert Ouédraogo sollicite l’accompagnement des syndicats

Le premier ministre Albert Ouédraogo a entamé une série de rencontres ce 12 avril 2022 avec les partenaires sociaux. Une cette rencontre intitulée « prise de contact » avec l’ensemble des secrétaires généraux des centrales syndicales réunies autour de l’Unité d’action syndicale (UAS). En effet, d’entrée de jeu, le Premier ministre a précisé qu’il ne s’agit pas de la rencontre annuelle « gouvernement-syndicat », mais d’une « prise de contact » avec l’ensemble des organisations socio-professionnelles afin de solliciter leur accompagnement pour une Transition réussie.

Le PM a également rassuré la disponibilité du gouvernement à prioriser un dialogue social emprunt de « sincérité » afin d’éviter les crises de nature à entraver la dynamique de restauration dans laquelle le gouvernement s’est inscrit. Le premier ministre a promis d’instaurer une concertation permanente. Aussi, Albert Ouédraogo a indiqué qu’il instruira son gouvernement, à sortir les dossiers pendants afin de trouver, dans la mesure des possibles, des solutions idoines aux préoccupations posées.

Une vue des SG des différents syndicats

Pour le président du mois de l’UAS, Marcel Zanté, les syndicats ont 3 préoccupations majeures et pressantes : la situation sécuritaire qui se dégrade de jour en jour, le renchérissement du coup de la vie et la menace des libertés individuelles et collectives. Néanmoins, le syndicat a marqué sa disposition à accompagner le gouvernement de Transition. Mais pour lui, cet accompagnement commence par le respect des libertés syndicales et celui des droits des travailleurs. « Je dis bien que nous sommes prêts à accompagner le gouvernement mais toujours dans la dynamique du respect des libertés syndicales et le droit des travailleurs », a insisté Marcel Zanté, D’ores et déjà, Marcel Zanté a confié que le 1er mai prochain, l’UAS sera reçu par le Premier ministre pour la transmission de son cahier de doléances.

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

NASSOUMBOU: le poste de gendarmerie attaqué

ActuBurkina

USTA RECRUTE UN AGENT ADMINISTRATIF

ActuBurkina

SIT-IN JUGES ILLEGAUX: « C’est un abus de pouvoir, une voie pour réprimer les travailleurs », selon Hamadi Konfé, SG sous-section SYNTSHA/CHU-YO

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR