ActuBurkina
A la une Culture

Affaire ‘’annulation’’ de la célébration des 30 ans de Totorino: David Tayorault bientôt devant la justice

Prévue pour le samedi 18 avril 2015, la fête à David Tayorault a été annulée. Thierry Dépri, directeur général de TD production a organisé une conférence de presse le vendredi 17 avril 2015 à Cocody. Il était question pour lui de donner les raisons de la décision d’annulation de la célébration des 30 ans de carrière de David Tayorault. « Nous étions au Palais de la Culture le jeudi 16 avril 2015 pour la finalisation des démarches relatives au concert de David Tayorault, lorsque nous avons appris qu’il était sur le plateau de l’émission télé  »C midi » pour annoncer le report de sa fête », a expliqué Thierry Dépri. A l’en croire, c’est de façon unilatérale que David Tayorault (Totorino) a décidé du report de sa  »célébration ».

Interrogé sur les arguments qui ont poussé Totorino a agir de la sorte, le directeur général de TD Production a estimé que Totorino serait découragé parce que le groupe Kassav ne venait plus pour le spectacle. Selon lui, David Tayorault aurait annoncé a la télévision qu’il y aurait eu des failles de la part de TD Production (chargé de l’organisation du spectacle), qui n’aurait pas respecté le cahier de charge. Sur ce point, Thierry Dépri a expliqué (avec contrat en main) qu’aucune close du contrat ne stipule que la présence de Kassav était obligatoire pour la célébration des 30 ans de carrière de Totorino. Encore moins que la prestation de David Tayorault était liée à la présence de Kassav. Cependant, le directeur général a expliqué que le sponsor chargé de s’occuper du groupe avait jeté l’éponge une semaine auparavant. « Nous avons donc décidé de ne pas déplacer le groupe Kassav, parce que c’est du costaud en matière de finance. Et surtout, pour ne pas se retrouver après avec une situation difficilement gérable », a-t-il expliqué. Avant de préciser que Totorino avait été informé depuis lors et qu’il y avait une communication intense entre l’organisateur et l’artiste. « Nous suivrons les conseils de nos avocats. Et nous allons le poursuivre en justice pour qu’il réponde de ses actes », a conclu Thierry Dépri. « Nous avons rencontré l’artiste pour sa dernière répétition le mercredi 15 avril. Cependant, depuis la matinée du jeudi 16 avril jusqu’a ce soir (ndlr vendredi 17 avril), toutes nos tentatives pour entrer en contact avec Totorino sont restées vaines », s’est désolé Hervé Ramzy, directeur de communication. « Qu’il arrête d’être lâche et qu’il assume ses actes. Ce n’est pas un artiste, il restera arrangeur », s’est-il irrité. Avant d’ajouter que les préjudices sont estimés à une dizaine de millions, incluant les budgets de communication, les billets d’avion entre Paris et Abidjan et bien d’autres. « Nous demandons pardon au Président de l’Assemblée Nationale Soro Guillaume, qui a associé son image à l’évènement. Aussi, invitons nous toute la population à se faire rembourser les prix des tickets achetés dans les différents lieux de vente, car aucun retrait d’argent de vente de ticket n’a été effectué par TD Production », a appelé le directeur commercial et marketing Yves Hamilton.

Abidjan.net

Articles similaires

Coup d’Etat au Burkina : le MPP exige la libération de président Kaboré

ActuBurkina

MORT DE 12 PRESUMES TERRORISTES A TANWALBOUGOU :  « …les infortunés n’ont pas été exécutés  par balles», selon trois rescapés  de la même cellule ( Procureur du Faso)

ActuBurkina

KUNDE D’OR 2018: l’évènement délocalisé au Palais des sports de Ouaga 2000

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR