ActuBurkina
A la une Environnement

6e édition de la Journée nationale de l’arbre: plus de 6 millions de plants seront mis en terre pour la campagne de reboisement 2024

La célébration officielle de la Journée Nationale de l’Arbre (JNA) édition de 2024 s’est tenue ce 22 juin à Bobo Dioulasso sous le thème : « Arbre : Capital de résilience pour un développement endogène ». Elle a été placée sous le très Haut Patronage du Président du Faso Chef de l’Etat, SE le Capitaine Ibrahim Traoré représenté par son Premier Ministre, Chef du Gouvernement Me Apollinaire Joachim Kyélèm de Tambèla .
Cette cérémonie de la 6e édition qui marque officiellement le lancement de la campagne de reforestation sous les concepts « Mon institution/mon entreprise, mon bosquet » ;« Je reverdis mon domicile » ;« Un rond-point, un aménagement paysager » ;« Une rue/avenue, une plantation d’alignement » ;« Je reverdis mon lieu de culte » ;« Le bosquet des mariés » ;« Reverdissons l’espace de nos monuments « J’aménage mon centre de santé » ;« Une école, un bosquet » ,Cadre avec la vision des « 03 luttes » sous la Révolution, et est en cohérence avec les orientations stratégiques du Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement (PASD).
Cette édition 2024 de la JNA est une invite à un engagement individuel et collectif des citoyens afin d’inverser les tendances des effets de la désertification et du changement climatique. « Au cours de la campagne de reforestation 2024, j’invite tout citoyen vivant au Burkina Faso et les Burkinabè de l’extérieur à un engagement patriotique. Cet engagement consistera à reverdir notre territoire par tous les moyens pour avoir un taux de réussite d’au moins 70% de plants vivants après les deux premières années de plantation. » a invité le Président du Faso Chef de l’Etat S. E le Capitaine Ibrahim TRAORÉ dans son discours, lu par le Ministre de l’Environnement de l’Eau et de l’Assainissement Roger BARO.
Il s’agit donc à travers cette célébration de créer un engouement populaire pour la plantation, l’entretien et la protection des plants, magnifier l’arbre pour ses multiples fonctions et services écologiques, sociologiques, économiques et culturels ; reconnaître et récompenser les mérites des acteurs intervenant dans le domaine de la préservation et de la valorisation des ressources forestières ;
Cette dynamique de mobiliser l’ensemble des couches socioprofessionnelles du pays pour une participation citoyenne au reboisement, à l’entretien et à la protection des arbres a été bien accueilli par le Parrain de l’édition Lassiné DIAWARA Président du Conseil d’administration de la BOA qui a donné le ton aux opérateurs économiques de la ville de Bobo Dioulasso et du Burkina Faso: « Dans la dynamique de l’engagement des personnes physiques et morales pour la campagne de reforestation 2024, je m’inscris à titre personnel en tant que parrain pour l’aménagement paysager d’un rond-point dans la ville de Bobo-Dioulasso et BANK OF AFRICA en tant que sponsor officiel s’inscrit pour la réalisation d’un bosquet sur l’un des sites indiqués par le Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement. » a précisé Lassiné DIAWARA PCA de BOA.
La campagne de reforestation qui a été lancée à cette occasion va permettre pour cette seule journée de mettre en terre plus de 70000 plants et plus de 6 millions de plants pour la campagne de reboisement de cette année 2024 sur toute l’étendue du territoire ; Ce qui va permettre au secteur de l’environnement d’accroitre sa participation au Produit Intérieur Brut (PIB) et de participer à la résilience des populations face aux conséquences de la situation sécuritaire.
La cérémonie a été aussi l’occasion pour les autorités de remettre symboliquement 10 tonnes de vivres aux populations déplacées internes. 10 acteurs du ministère de l’Environnement de l’Eau et de l’Assainissement et des acteurs qui se sont illustrés dans le domaine de l’environnement ont été aussi décorés. La Célébration a pris fin par une visite des stands de la foire qui a permis de valoriser les produits forestiers et le savoir-faire des hommes et femmes en matière de transformation des produits forestiers.
𝗗𝗖𝗥𝗣/𝗠𝗘𝗘𝗔

Articles similaires

Moumouni Pograwa à propos du vote du nouveau code électoral:« Nous ne soutenons ni le gouvernement, ni la majorité »

ActuBurkina

FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL : le DG du Trésor, Naby Abraham Ouattara, appelé à y servir

ActuBurkina

NAFA : la jeunesse du Kadiogo exige « la libération immédiate » de Djibrill Bassolé

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR