ActuBurkina
A la une Politique

Le chef de la diplomatie burkinabè échange avec la cheffe de mission de l’OIM au Burkina Faso

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, Karamoko Jean Marie TRAORE a accordé une audience le mardi 27 février 2024 à la cheffe de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Aissatou GUISSE/ KASPAR.

Trois sujets étaient à l’ordre du jour de cette audience. Il s’est agi d’abord pour la cheffe de mission de l’OIM, de faire un feedback sur les activités de sa structure en matière de gestion des migrants, avec à la clé l’organisation du retour d’environ mille migrants au Burkina Faso depuis le début de l’année 2024 dont 145 qui seront accueillis dans la soirée de ce 27 février 2024.

Elle a par la suite annoncé une bonne nouvelle, relativement à un accompagnement annoncé par la Banque Africaine de Développement, pour financer les initiatives portant sur la diaspora.

L’OIM demande l’implication du département en charge des Burkinabè de l’Extérieur, afin que ces initiatives connaissent un succès en termes de visibilité et de valorisation de la diaspora burkinabè, qui occupe aujourd’hui une place de choix dans l’agenda du gouvernement.

« Avec le ministre des Affaires étrangères, nous avons échangé sur comment mobiliser la diaspora pour qu’elle puisse participer pleinement à l’humanitaire et au développement au Burkina Faso », a indiqué Aissatou GUISSE/ KASPAR.

Enfin, la responsable pays de l’OIM a annoncé également au cours de ses échanges avec le chef de la diplomatie burkinabè que sa structure prépare un atelier pour discuter du transit des personnes migrantes sur le territoire burkinabè.

Elle a invité Karamoko Jean Marie TRAORE à présider cette activité prévue du 6 au 8 mars 2024, tout en saluant l’accompagnement dont bénéficie l’OIM de la part du ministère en charge des Affaires étrangères, notamment à travers la Direction Générale des Burkinabè de l’Extérieur, pour faciliter le retour des migrants.

Le chef de la diplomatie burkinabè dit avoir pris bonne note de tous les sujets exposés par la cheffe de mission de l’OIM, et a traduit sa reconnaissance à cette organisation pour la gestion des migrants et pour la collaboration avec le gouvernement.

Source : DCRP/ MAECR-BE

Articles similaires

COMMEMORATION DU 55e ANNIVERSAIRE DU SOULEVEMENT POPULAIRE DU 3 JANVIER 1966 : le message du président du Faso

ActuBurkina

Diplomatie : le Président de la Transition décoré de la Médaille des BRICS

ActuBurkina

CAMPAGNE ELECTORALE : le REN-LAC appelle les candidats à se conformer aux nouvelles dispositions législatives

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR