ActuBurkina
A la une Société

GRAND BANDITISME A OUAGADOUGOU : Un réseau de 9 délinquants, dans les filets de la police nationale

Le Commissariat de Ouaga 2000 a procédé à la présentation d’un réseau de délinquants spécialisés dans le vol à main armée, qui opérait dans la zone de Ouaga 2000, aux alentours du monument des héros nationaux et dans la zone de Balkuy, avec pour principal mode opératoire, vider les comptes mobiles money des victimes.

Un réseau de 9 délinquants, pas comme les autres dans les filets de la police. Il opérait principalement aux alentours du monuments des héros nationaux, et de la zone de Balkuy. En effet, selon le Commissaire principal de Police, Daouda Ouédraogo du commissariat de Ouaga 2000, ces derniers ciblaient les couples qui s’adonnaient à des attouchements et à des relations intimes aux alentours de Ouaga 2000. « Ils opèrent entre 19h et 01h du matin. D’abord, un membre du gang procède à un repérage des lieux. Ensuite, dès qu’il tombe sur des personnes dans la pénombre en train de s’adonner à des pratiques sexuelles ou à des attouchements, il fait appel téléphoniquement à un ou à deux autres membres de la bande. Ils encerclent les victimes en se présentant tantôt comme des gendarmes, tantôt des policiers », a expliqué Daouda Ouédraogo.

Une fois que la victime est dans leurs filets, à l’aide des téléphones portables, ils procédaient à des prises d’images des victimes avec leur document d’identité, les numéros d’immatriculation de leurs véhicules, puis leur exigeaient des objets de valeur, de fortes sommes d’argent, ou le transfert d’argent sur un compte Orange money. Au cas où les victimes s’y opposent, ils menacent de publier les images vidéo ou photo réalisées. A en croire le Commissaire principal, ils n’hésitaient pas à infliger des coups à l’aide d’une cordelette spéciale munie de barbelés en fer.

Une vue du butin saisi par la Police

Ce gang a fait plusieurs victimes dont un policier agressé dans la nuit du 03 avril 2021. Les délinquants l’ont dépossédé de son pistolet automatique de service 9 mm et une somme de cinquante mille francs. Parmi les victimes, figure également un certain I.S. Des explications, du Commissaire, les bandits lui ont administré des coups avec la cordelette spéciale l’obligeant à donner son mot de passe Orange Money. Son compte, d’une valeur de 1 620 000 F CFA, a été vidé.

Les investigations ont permis de mettre la main sur 5 d’entre eux, 4 sont toujours en cavale. Du butin saisi, 1 pistolet automatique, 1 voiture de marque TOYOTA modèle Auris, 6 vélomoteurs, 16 téléphones portables, 4 pneus de véhicules, un portail d’une valeur de 400 000 F CFA, un pantalon treillis et chaussures de type militaire, 3 cartes nationales d’identité, une somme de 135 000 F CFA.

La police a, dans ces circonstances, invité la population à plus de collaboration et à éviter les endroits isolés et/ou sombres de certains quartiers. L’enquête se poursuit afin de mettre la main sur les autres membres de la bande. Ils seront présentés au Procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou pour la suite judiciaire. Il a, en outre, rappelé que les numéros verts restent ouverts pour d’éventuelles dénonciations. Il s’agit du 17, 16, 1010.

Didèdoua Franck ZINGUE

 

Articles similaires

COVID-19 AU BURKINA : 60 nouveaux cas, 2 décès à la date du 26 janvier

ActuBurkina

BURKINA FASO : 72 personnes interpellées pour faits de contrebande de carburant à grande échelle

ActuBurkina

FESTIC : la 3é édition met en lumière l’identité monétaire africaine

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR