ActuBurkina
A la une Edito Politique

RETOUR MOUVEMENTE DU GENERAL MOKOKO A BRAZZAVILLE: un candidat à prendre au sérieux

A peine le général Jean-Marie Michel Mokoko a-t-il annoncé sa candidature à la prochaine présidentielle congolaise que le ton commence à monter à Brazzaville. En effet, de retour au pays, le 9 février dernier, le Général Mokoko a été accueilli avec des jets de pierres. Ainsi donc, après Modeste Boukadia, président du Cercle des démocrates et Républicains du Congo (CDRC), c’est au tour du général Jean-Marie Michel Mokoko de faire l’amère expérience de l’opposition. On peut comprendre l’amertume de l’Homme fort du Congo. Ce dernier a dû ressentir la candidature du général Mokoko comme une gifle. Car, Mokoko est un candidat à prendre au sérieux, tant il connaît bien le régime de Sassou de l’intérieur, surtout pour avoir occupé des postes de hautes responsabilités. Il apparaît comme le candidat le plus audacieux capable de troubler le sommeil de Denis Sassou Nguesso depuis son palais au quartier du Plateau. Il donne des sueurs froides à Sassou. Cela dit, l’on pourrait penser que le général Mokoko, en décidant de s’opposer au dictateur, ne traîne pas de casseroles. En tout cas, le combat qu’il doit mener désormais, est celui de la transparence surtout qu’il connaît mieux que quiconque son ancien mentor. Mais s’il arrivait à accéder au pouvoir grâce à l’onction du peuple congolais, cela ne changerait rien. Car, c’est un militaire qui aura remplacé un militaire. Ce qui ne fait pas grandir la démocratie.

Mamouda TANKOANO

Articles similaires

Ouagadougou: 700 kg de poulets impropres à la consommation incinérés

ActuBurkina

CONTRE LA PROPAGATION DU COVID-19 : des OSC préconisent un confinement général de la population de Ouagadougou

ActuBurkina

SITARAIL : les travailleurs durcissent le ton et annoncent  une grève illimitée

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR