ActuBurkina
A la une Société

ARMEE BURKINABE : une coalition d’ OSC marche pour lui témoigner  sa solidarité

L’Association pour la promotion de la démocratie et la participation citoyenne (APDC), la Coalition Burkindi, la Coalition nationale des OSC, le Cadre de concertation national des OSC (CCNOSC), les associations et mouvements membres des différentes coalitions ont initié une marche le 13 janvier 2017, à Ouagadougou, pour témoigner leur soutien aux Forces de défense et de sécurité victimes de nombreuses attaques terroristes.

« Tous ensemble, soutenons nos Forces de défense et de sécurité », « Armée nationale, le peuple vous soutient » sont entre autres messages qu’on pouvait lire sur les banderoles des militants et sympathisants de l’APDC, de la Coalition Burkindi, de la Coalition nationale des OSC, du CCNOSC, des associations et mouvements membres des différentes coalitions, dans la matinée du 13 janvier, qui ont organisé une marche à Ouagadougou, pour exprimer leur solidarité et témoigner leur soutien aux FDS durement éprouvées par les nombreuses attaques terroristes.« Pendant l’insurrection, l’armée a été du côté du peuple. Si elle n’avait pas été du côté du peuple, nous aurions perdu plus de camarades… Pendant le coup d’Etat,  c’est l’armée républicaine qui est venue sauver le Burkina Faso, les fils de ce pays. Aujourd’hui, elle est attaquée de toutes parts et à chaque fois, des militaires tombent et c’est tout le peuple qui pleure.  Nous avons décidé d’organiser une marche pour soutenir ces vaillants soldats afin qu’ils sachent que le peuple est derrière eux. Nous avons pu  récolter la somme d’environ 5 millions de FCFA  pour les familles   des victimes  mais l’armée n’a pas voulu recevoir cette somme aujourd’hui…  Nous verrons dans les jours à venir comment les familles des victimes  pourront entrer en possession de la somme récoltée », a confié Safiatou Lopez,  présidente de l’APDC par ailleurs présidente d’honneur du CCNOSC. Partis de la Maison des jeunes et de la culture de Ouagadougou, les marcheurs  ont été reçus – sécurité oblige-  à  la Place des cinéastes, au lieu de l’état-major des armées, où ils ont  remis un mémorandum au  chef d’état-major général des armées représenté par le colonel Mady Sawadogo, chef de la division renseignements militaires..

Dans ledit mémorandum, ces organisations invitent entre autres les autorités à allouer des ressources budgétaires conséquentes à la défense, la sécurité et à la lutte contre l’extrémisme violent, à renforcer les services de renseignements intérieurs et extérieurs, à doter les FDS de matériels militaires, etc. Tout en exhortant le chef d’état-major général des armées à  maintenir haut le flambeau de l’armée nationale pour défendre la Patrie, la porte-parole des marcheurs a prié ce dernier à remettre le mémorandum au ministre de la Défense et des anciens combattants, par ailleurs  président du Faso. Le représentant du chef d’état-major général des armées a, au nom de sa hiérarchie,  remercié les initiateurs de la marche  qui vise à témoigner leur soutien aux FDS. « Au-delà de vos organisations,  nous disons merci au peuple tout entier pour le soutien », a dit le colonel Mady Sawadogo.

Colette DRABO

 

Articles similaires

Reprise du procès du putsch manqué de 2015 : L’audience renvoyée au 14 juin

ActuBurkina

LUTTE CONTRE LA PROPAGATION DU COVID-19 AU BURKINA : 4 Burkinabè rapatriés de la Tunisie activement recherchés

ActuBurkina

Suspension de France 24: La direction du média déplore la décision et conteste les accusations

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR