ActuBurkina
A la une Santé

 Puberté précoce: Comment la reconnaître et comment aider son enfant ?

Dans cet écrit du Pr Charlemagne Ouédraogo, gynécologue -obstétricien, il parle de la puberté précoce, plus fréquente chez la fillette que chez le garçonnet. Phénomène étrange pour les parents, le Pr répond ici à la question Comment  reconnaître la puberté précoce et comment aider son enfant mieux vivre cette période de sa vie?
Une fillette de 8ans chez qui les parents constatent des signes inhabituels ne peuvent qu’être inquiets: une poitrine qui commence à se développer autour de l’âge de 8 ans, des hanches qui s’élargissent, des poils aux aisselles, des poils qui poussent sur le pubis, des règles qui apparaissent, une croissance qui s’accélère rapidement etc.
Phénomène étrange pour les parents qui sauront en consultation chez le spécialiste qu’il s’agit d’une puberté précoce en réalité. Vivre une puberté à la hâte peut être stressant pour l’enfant et ses parents. La puberté précoce est plus fréquente chez la fillette que chez le garçonnet.
La puberté précoce peut être perçue comme l’évolution du corps d’un enfant qui commence à se transformer en celui d’un adulte plutôt que prévu. Elle apparaît généralement avant 8 ans chez les filles et avant 9 ans chez les garçons. La cause est méconnue mais le surpoids et l’obésité pourraient être des facteurs de risque.
La puberté précoce se manifeste chez les filles par le développement des seins et des premières règles et chez les garçons par l’augmentation du volume des testicules et du pénis, une voix plus basse et des poils sur le visage.
Chez ces personnes, on a des symptômes courants comme une pilosité pubienne, une acné, un développement des seins chez l’homme, une glande mammaire, des menstrues précoces, une odeur corporelle, une petite taille, une pilosité faciale, des sautes d’humeur, une voix plus grave, etc.
Selon les signes, le médecin peut demander une prise de sang et un examen de Radiologie de la main pour confirmer le diagnostic.
Le traitement est fonction de la cause qui sera identifiée. On peut décider avec les parents de laisser le phénomène évoluer ou de le ralentir.
Les enfants qui vivent la puberté précoce ne sont pas psychologiquement prêts et les parents n’ont pas eu le temps aussi de les préparer à vivre cette étape de leur vie. La puberté est une transition entre l’adolescence et l’âge adulte et il faut une préparation pour mieux l’aborder. Quand elle survient brutalement, elle affecte psychologiquement l’enfant.
Une fille qui est physiquement très développée avant l’adolescence est source d’inquiétude pour ses parents. Elle est exposée à des grossesses précoces et aux IST. Une grossesse précoce peut mettre en danger la vie de cette fillette car c’est une grossesse à risque.
Elle va sentir un décalage par rapport à ses camarades. Elle va avoir honte. Elle peut avoir des pleurs fréquemment à cause de la variation hormonale.
La puberté précoce non traitée peut entraîner chez la petite fille une petite taille et des problèmes de fertilité à l’âge adulte.
Quand les caractères sexuels chez l’enfant apparaissent rapidement, la première chose, c’est de consulter rapidement un pédiatre, qui pourra vous orienter vers d’autres spécialistes.
Ce sont des signes à surveiller.
La prise en charge de la puberté précoce est pluridisciplinaire.

Articles similaires

RDC : Washington demande à Kabila de quitter le pouvoir après les élections

ActuBurkina

Opérations de sécurisation du territoire national : le Chef suprême des armées décore des combattants à Oursi

ActuBurkina

FBF: une AG extraordinaire le 28 mai prochain à Koudougou

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR