ActuBurkina
A la une Politique

Procès Vincent Dabilgou et autres : Quand les avocats de la partie civile récusent un confrère de la défense, Me Bougoum

«Aussitôt reprise, aussitôt suspendue». C’est du reste le moins que l’on puisse dire après une nouvelle suspension de l’audience de ce 20 juin 2023 et ce, en l’espace de 30 minutes. En effet, après une première suspension pour 15 mn et reprise, l’audience est à nouveau suspendue au TGI Ouaga1. Les avocats sont venus à la charge en estimant que leur confrère de la défense, Me Bougoum, en se constituant pour défendre le Nouveau temps pour la démocratie (NTD), le parti de Vincent Dabilgou, ne respecte pas les règles de la procédure.
Selon eux, il y a un conflit d’intérêt. A les entendre, si le procès se déroule sans que cette question ne soit débattue au fond, cela créera un précédent grave.
L’audience est à nouveau suspendue pour la 2e fois en 30 mn.
Une tractation entre praticiens du droit à suivre sur www.actuburkina.net
ActuBurkina

Articles similaires

CHAN 2018 : le Maroc désigné pays organisateur

ActuBurkina

Enlèvements de citoyen au Burkina:  un glissement inexorable vers l’anomie?

ActuBurkina

MEDIATEUR DU FASO : Pr Abdoulaye Soma nommé directeur de cabinet

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR