ActuBurkina
A la une Economie

Lancement des travaux de routes urbaines et interurbaines : réaliser des infrastructures durables au profit des populations

(Bobo-Dioulasso, 26 avril 2024). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a procédé, ce vendredi matin, au lancement du vaste programme  d’aménagement, de réhabilitation et de bitumage de voiries dans les villes et campagnes du Burkina Faso.

Cet important programme d’infrastructures routières fait suite aux doléances des populations relative à la problématique du désenclavement interne et externe exprimées au cours des différentes sorties du Chef de l’Etat dans les régions, selon le ministre en charge des Infrastructures, Adama Luc SORGHO, qui a prononcé le discours du Président de la Transition.

« Notre objectif est de décongestionner, fluidifier le trafic et sécuriser les usagers à travers la modernisation du réseau routier urbain et interurbain dans le cadre du schéma d’aménagement des artères principales de nos différentes villes », a indiqué Adama Luc SORGHO.

Dans la région des Hauts-Bassins, ce programme concerne des voiries dans la ville de Bobo-Dioulasso et la route nationale N°8 (RN8), Bobo-Dioulasso-Orodara-Koloko-Frontière du Mali.

A Bobo-Dioulasso, les travaux consistent à l’aménagement et au bitumage de plusieurs voies dont l’Avenue Châlons-en-Champagne menant au port sec, la voie d’accès au Centre médical avec Antenne chirurgicale (CMA) de Dafra.

Pour la RN8, il est projeté la réhabilitation de 131 km entre Bobo-Dioulasso, Orodara, Koloko et la frontière du Mali avec des ouvrages connexes.

Le Capitaine Ibrahim TRAORE, qui s’est adressé à la presse à l’issue du lancement des travaux, a appelé tous les Burkinabè à contribuer à construire les routes en vue d’atteindre la voie du développement.

Selon le Chef de l’Etat, des instructions ont été données au ministère des Infrastructures et du Désenclavement pour la mise en place de brigades de travaux d’infrastructures dans toutes les régions pour assurer la réhabilitation et la construction des routes.

« Tous les Burkinabè doivent pouvoir consentir des sacrifices pour que nous puissions faire de notre pays ce que nous rêvons qu’il soit. Pour la qualité des travaux, nous ne souhaitons pas faire du goudron au rabais ; nous voulons faire des infrastructures durables », a souligné le Président de la Transition.

Il a invité les entreprises attributaires des marchés à travailler à livrer des infrastructures de qualité dans les délais prescrits.

La gouverneure de la région des Hauts-Bassins, Mariama KONATE/GNANOU a remercié le Chef de l’Etat pour la réalisation de ces infrastructures routières, qui vont contribuer à faciliter la mobilité des personnes et des biens dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Articles similaires

VIOLENCES AU BURKINA : Le Balai citoyen pointe du doigt « la posture molle et attentiste des gouvernants »

ActuBurkina

Lutte contre l’insécurité urbaine : Plus de 3000 bidons d’huile de vidange contrefaite saisis par la Police Nationale à Ouagadougou. 

ActuBurkina

Lutte contre l’insécurité urbaine : un réseau de présumés escrocs démantelé par la Police Nationale à Ouagadougou

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR