Edito

THE ROCH LABEL : le mouvement définitivement dissous

Fin de parcours du mouvement « The Roch Label ». C’est l’annonce faite ce 30 novembre 2020 au cours d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou par celui qu’on peut désormais appeler ex-coordonnateur du mouvement the Roch Label, le ministre du commerce, Harouna Kaboré. Un point de presse qui a servi de cadre aux  initiateurs pour dresser le bilan du mouvement et adresser ses remerciements à l’ensemble des partenaires.

 « The Roch label, c’est de l’histoire, c’est terminé, Saamin, A baana », c’est ce qu’a laissé entendre Harouna Kaboré au cours d’une conférence de presse concernant le mouvement dont l’objectif était de « valoriser et promouvoir les acquis du mandat 2015-2020 du président Roch Kaboré ; vulgariser le programme 2020-2025 du candidat Roch Kaboré ; mobiliser l’intelligence collective pour contribuer à nourrir davantage par des idées innovantes et progressistes les projets du programme du candidat Roch Kaboré ; mobiliser tous les apartisans pour la réélection du candidat Roch Marc Christian Kaboré ».  Des objectifs écrits dans ce qui semble être un manifeste, « convaincus qu’après l’insurrection populaire d’octobre 2014 et la résistance au putsch de septembre 2015, une restauration sera préjudiciable aux vents du changement et du renouveau ; convaincus que la meilleure assurance de se prémunir de toute possibilité de restauration du passé dépassé est une mobilisation active et assumée pour la réélection du candidat Roch Kaboré ; convaincus que la consolidation et la poursuite des réformes structurelles, la promotion du vivre ensemble et de notre culture engagée durant le quinquennat 2015-2020 sont les bases essentielles pour un développement harmonieux  de notre chère patrie le Burkina Faso ».

Une vue de participants à la conférence de presse

 

Selon Harouna Kaboré, désormais ex-coordonnateur du mouvement, « des rencontres de masse et de proximité pour convaincre les indécis et recueillir leurs attentes vis-à-vis du président Kaboré ont été initiées ». « Nous avons parcouru les ateliers, rencontré des ouvriers et des chefs d’entreprises, nos mamans dans des marchés et yaars n’ont pas été oubliées. Les étudiants, des intellectuels, des hommes d’affaires aussi », a-t-il dit tout en soulignant que « The Roch Label » a contribué à former 15 000 relais au niveau national et à organiser environ 400 événements majeurs dans les 13 régions du Burkina, touchant ainsi les Burkinabè de l’intérieur et à l’extérieur, notamment en Côte d’Ivoire et à New York aux Etats-unis d’Amérique.

Selon les propos du Ministre Harouna Kaboré, « The Roch Label » est une organisation « d’amateurs » qui pense avoir « contribué au Tako-kélen, au Win-Vouka, au coup KO » (élection au premier tour) du président élu Roch Christian Kaboré. Il a, par la même occasion, remercié l’ensemble des acteurs qui ont contribué à l’atteinte des objectifs que le mouvement s’était fixés. Il a par ailleurs annoncé la dissolution du mouvement, deux mois après jour pour jour, conformément à ce qu’ils s’étaient fixés comme objectif lors du lancement officiel de ses activités le 30 septembre dernier. « Fin de l’épopée The Roch Label », a conclu  Harouna Kaboré.

 

Didèdoua F. ZINGUE

Articles similaires

PAIEMENT DES COTISATIONS DU MALI A L’ONU: la honte demeure tout de même

ActuBurkina

UNE PETITE FILLE UTILISEE COMME BOMBE AU NIGERIA : Boko Haram a atteint le summum de la bêtise

ActuBurkina

COMBAT POUR LA REPRISE DE LA VILLE DE SYRTE : La déculottée des forces armées gouvernementales

ActuBurkina

Laisser un Commentaire