ActuBurkina
A l'etranger A la une Société

Syrie : le chef du groupe Etat islamique tué dans un combat avec une branche d’Al-Qaeda

Le groupe terroriste Daech a confirmé ce jeudi 3 août la mort de son chef Abu Hussein Al-Husseini Al-Qurashi, après une « confrontation directe » avec une ancienne branche locale d’Al-Qaeda, nommée HTS.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) annonce ce jeudi 3 août dans un enregistrement sonore publié sur Telegram la mort de son chef, Abou Al-Hussein al-Husseini al-Qourachi, tué lors d’affrontements avec la formation jihadiste Hayat Tahrir al-Cham, dans le nord-ouest de la Syrie.

Il a été tué « après une confrontation directe […] dans l’une des localités de la province d’Idleb» avec HTS, ancienne branche locale d’Al-Qaïda, a déclaré le porte-parole de l’EI, dans un enregistrement vocal publié sur une des chaînes Telegram du groupe, sans préciser ni le lieu exact ni la date de sa mort.

Cette formation jihadiste, hostile à l’EI, tentait de capturer Abou al-Hussein al-Husseini al-Qourachi, a précisé le porte-parole. Sa mort avait déjà été annoncée fin avril par le président turc Recep Tayyip Erdogan, lors d’une opération des services de renseignements turcs en Syrie.

Le porte-parole de l’EI a annoncé la nomination d’Abou Hafs al-Hachemi al-Qourachi comme nouveau chef du groupe jihadiste. Le 30 novembre 2022, l’EI avait annoncé la mort de son chef précédent, sans en préciser les circonstances. Neuf mois plus tôt, en février, son prédécesseur avait été tué dans le nord-ouest de la Syrie, dans une opération des forces spéciales américaines.

En octobre 2019, Washington avait annoncé la mort du premier chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, lors d’une opération américaine en Syrie. L’EI a été chassé en 2019 des derniers territoires dont il avait pris le contrôle en Syrie dès 2014 mais continue de mener des attaques. Depuis fin 2022, l’EI a multiplié les attaques meurtrières dans le pays, notamment dans le vaste désert syrien où sont implantées des cellules du groupe.

Libération et AFP

Articles similaires

ATTAQUE D’UN POSTE DOUANIER A MARKOYE : L’UPC pour la création d’ un « ministère plein consacré exclusivement à la sécurité »

ActuBurkina

Réunion du  SWEDD à Ouagadougou : la directrice du projet sollicite l’accompagnement du chef de la diplomatie burkinabè

ActuBurkina

Compte rendu du Conseil des ministres extraordinaire du 16 janvier 2016

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR