ActuBurkina
A la une Politique

Affaire Vincent Dabilgou et autres : Le DAF, Al Ousséni Ouédraogo passe aux aveux

A la barre de ce deuxième jour de l’affaire dite Vincent Dabilgou et autres ce vendredi 16 juin 2023 au tribunal de grande instance Ouaga I, l’accusé Al Ousseni Ouédraogo, par ailleurs Directeur administratif et financier (DAF) de la société de commercialisation et de distribution de carburant et de prestation, ILDO OIL. Il est poursuivi entre autres pour de complicité de détournement de deniers publics et de recel.

On lui reproche d’avoir remis la somme de 25 millions de Francs à Jean Gabriel Séré, DAF  du ministère du ministère en charge des Transports en lieu et place du carburant initialement prévu dans le contrat.

Pour le DAF Ouédraogo, son entreprise, ILDO OIL a été attributaire de deux marchés du ministère en charge des Transports dont le premier est de plus 77 millions de Francs et le deuxième de plus de 49 millions de Francs. Selon le DAF, dans l’exécution de ces deux marchés il a été contacté par le sieur Séré (DAF du ministère en charge des Transports) pour lui signifier que son institution avait des difficultés et qu’il voulait de l’aide. Et au regard des relations de bonne foi qui existe entre son entreprise et le ministère, il a donc déduit la somme de 25 millions de FCFA des montants des deux marchés. Il affirme que ladite somme a été remise au DAF du ministère, Jean Gabriel Séré et ce, dans son bureau avec une décharge à l’appui.

 A la question de Me Zèba, avocat de la partie civile, de savoir si ILDO OIL est devenu une société de livraison d’argent, l’accusé répond par le silence.

Pour lui, la procédure était anormale et il a été guidée également par l’intention d’aider un client « fidèle ».

A la question de savoir s’il avait bénéficié d’un quelconque pourcentage sur la somme déduite et restituée au ministère en charge des Transports, l’accusé Ouédraogo se veut catégorique: «Je n’ai rien bénéficié de cette opération sauf les frais de gestion liés l’opération qui s’évaluent entre 4 à 10%».

 

Sur la question de la destination de la somme déduite au profit du ministère, le DAF du ILDO OIL soutient qu’il n’avait pas connaissance. « Je ne savais pas que la somme devrait être utilisée pour le financement des activités d’un parti».

Appelé à la barre pour une confirmation des déclarations du DAF de ILDO OIL, Jean Gabriel Séré reconnaît avoir reçu l’argent des mains de Ouédraogo Al Ousseni et mais ignorait sa destination.

Le procès se poursuit avec, à la barre, le PCA du groupe April Oil.

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

VOTE DE DEFIANCE CONTRE JACOB ZUMA : le coup de tonnerre n’ a pas eu lieu

ActuBurkina

ACHILLE TAPSOBA: « nous assistons à une justice à deux, trois, quatre vitesses sans marche-arrière très souvent »

ActuBurkina

RD CONGO : des manifestations prévues le 19 septembre prochain

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR