ActuBurkina
A la une Ma parole Politique

Ousmane So, au président Traoré: «Mon capitaine, les provinces du Nayala et du Sourou se meurent!»

Ceci est une lettre ouverte du premier responsable du Convergence citoyenne et Panafricaine (CCP/BF) Ousmane SO, adressée au président Ibrahim Traoré, sur la situation sécuritaire dans les provinces du Nayala et du Sourou qui se meurent à l’en croire.

Monsieur le Président de la transition,

Chef de l’État,

Le jeudi 12 janvier 2023, la coordination de soutien aux déplacés internes du Nayala au cours d’une conférence de presse a présenté une situation sécuritaire alarmante dans la province. Les attaques meurtrières, les assassinats, les destructions de biens matériels sont devenus le quotidien des populations du Nayala. Exceptée la ville de Toma, chef lieu de la province, l’administration publique est partie de toutes les autres localités. Pire, les écoles sont fermées dans plupart des localités.

Monsieur le Président de la transition,

La dégradation majeure de la situation sécuritaire dans la province a créé un déplacement massif des populations des localités de Gassan, Soro, Doumbassa etc.

L’exacerbation de l’insécurité engendre actuellement plus de 13.000 personnes déplacées internes (PDI).

Une crise humanitaire sans précédent s’est installée dans la province dans la mesure où les populations déplacées  ont presque tout perdu.

Nous sommes donc au Nayala en plein dans une situation sécuritaire et humanitaire catastrophique.

Monsieur le Président de la transition,

L’objectif de cette lettre ouverte est de vous interpeller en votre qualité de Chef de l’État et de Chef suprême des forces armées nationales sur le drame en cours dans la province du Nayala, et au delà dans celle du Sourou. Il est urgent que des solutions idoines et durables soient trouvées à cette situation alarmante comme dans plusieurs localités du pays.

Il est urgent d’agir ici et maintenant afin de ne pas perdre la province.

C’est aussi l’occasion d’appeler les filles et les fils de la boucle du Mouhoun, et par delà l’ensemble des Burkinabè  à manifester leur solidarité afin de trouver une réponse rapide à la situation humanitaire dégradée.

Convergence citoyenne et Panafricaine (CCP/BF)

Ousmane SO, Président

Articles similaires

Mali: un otage néerlandais d’Aqmi libéré par l’armée française

ActuBurkina

RAMADAN 2020 : les vœux de l’UPC

ActuBurkina

AFRIQUE SUBSAHARIENNE FRANCOPHONE : découvrez les 5 plus grosses fortunes en 2016, selon le magazine Forbes

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR