ActuBurkina
A la une Société

ISRAEL : l’ex-président Shimon Peres hospitalisé après un AVC

L’ancien président et prix Nobel de la paix, Shimon Peres, 93 ans, a été hospitalisé en urgence mardi soir près de Tel-Aviv et placé sous anesthésie et assistance respiratoire à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Ce mercredi matin, il était dans un état « stable mais encore grave ».

Après avoir  subi un « accident vasculaire cérébral majeur, accompagné d’un saignement » mardi soir, le neuvième président israélien  et prix Nobel de la paix, est hospitalisé à l’hôpital Tel-Hashomer, non loin de Tel-Aviv. Selon ses médecins, l’hémisphère droit de son cerveau a été endommagé. Ils ont décidé de l’anesthésier et de le placer sous assistance respiratoire afin de faciliter la suite du traitement. A leur avis, le plus urgent est  de  travailler à  faire en sorte que sa vie ne soit pas menacée.

Mais selon la presse israélienne…  l’état de l’ancien président serait préoccupant…

M. Peres avait connu en janvier deux alertes cardiaques en dix jours et avait été hospitalisé à deux reprises.

Étant l’un des artisans des accords de paix d’Oslo en 1993, Shimon Peres a reçu le prix Nobel de la Paix en 1994, conjointement avec l’ex-Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et l’ex-président palestinien Yasser Arafat, tous deux décédés.

Dernier homme politique issu de la génération des pères fondateurs d’Israël à être en vie, M. Peres, ministre au sein de nombreux gouvernements, a assumé à plusieurs reprises la fonction de Premier ministre, puis celle de président de l’État d’Israël de 2007 à 2014. A 93 ans, il est resté particulièrement actif à travers son Centre Peres pour la paix, qui promeut la coexistence entre Juifs et Arabes.

 

Articles similaires

Menaces de mort de Journalistes au Burkina : Les organisations professionnelles des médias disent non  

ActuBurkina

IAMGOLD ESSAKANE RECHERCHE UN TECHNICIEN SYSTEME DE TELECOMMUNICATION

ActuBurkina

Suspension des télévisions commerciales privées : une « décision regrettable », selon le CNP-NZ

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR