ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Ukraine : de fortes explosions ce mardi matin à Kiev, des zones résidentielles touchées

De fortes explosions ont été entendues à Kiev mardi matin et des zones résidentielles de la capitale de l’Ukraine touchées par des tirs, a appris l’AIB auprès de RFI.

Deux corps ont été extraits des décombres d’un immeuble après une frappe ce mardi matin, dans le quartier de Sviatoshyn, situé dans l’ouest de la capitale, indiquent sur Facebook les services d’urgence ukrainiens.

L’explosion a soufflé toutes les vitres de l’immeuble et de ceux à proximité, selon un journaliste de l’AFP sur place.

Selon la même source, un immeuble d’habitation du quartier de Podil, dans le nord-ouest de la capitale, a été touché par une frappe ce matin.

La députée ukrainienne Lesia Vasylenko a posté une photo d’un pompier en train d’éteindre, à pied d’œuvre. « Le quartier de Podil à Kiev est un quartier pour prendre un café et profiter de la vie. Rien de plus », écrit-elle.

Dans un communiqué distinct, les secours ukrainiens ont indiqué qu’un tir avait causé l’incendie d’une maison dans le quartier d’Ossokorky, dans le sud-est de Kiev. Cette frappe n’a pas fait de victimes, selon cette source.

Les combats se sont intensifiés ces derniers jours aux abords de Kiev, presque entièrement encerclée par les forces russes.

Lundi, plusieurs morts et des blessés ont été signalés après des bombardements dans différents quartiers de la capitale.

Plus de la moitié des trois millions d’habitants de la capitale ont quitté la ville depuis le début de l’offensive russe.

La quatrième session de pourparlers entre la Russie et l’Ukraine doit se poursuivre ce mardi après une première journée de discussions en visioconférence lundi.

Les États membres de l’Union européenne ont adopté une quatrième salve de sanctions contre des oligarques et des entreprises russes en réponse à l’invasion de l’Ukraine.

Quelque 210 voitures ont pu quitter Marioupol par un couloir humanitaire. La situation dans cette ville portuaire, assiégée et bombardée depuis près de deux semaines, est critique.

Dans le port stratégique de Marioupol, il n’y a plus d’eau, ni d’électricité. Elena Soukhodolska, originaire de Marioupol, a quitté son pays dès le premier jour de la guerre et s’est réfugiée en Pologne. Sa famille est bloquée dans sa ville natale.

Lundi, elle a pu joindre sa famille qu’elle n’avait pas eu au téléphone depuis deux semaines pour un court appel. Son père lui a raconté combien ce drame avait renforcé un patriotisme ukrainien.

Selon la même source, un immeuble d’habitation du quartier de Podil, dans le nord-ouest de la capitale, a été touché par une frappe ce matin.

Agence d’information du Burkina

Articles similaires

    Fonds de soutien patriotique: Plus de 20 milliards de FCFA mobilisés

ActuBurkina

ETAT DE SANTE DEGRADANT DE DJIBRILL BASSOLE : les « autorités judiciaires et politiques du MPP seront tenues pour seules responsables pour tout dommage irréversible », selon la NAFA

ActuBurkina

7ème TAC: Le président du Faso sera à Yamoussoukro , ce jeudi 26 juillet 2018

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR