ActuBurkina
A la une Politique

Transition politique au Burkina : « les nouvelles autorités doivent éviter le risque de l’autocratie », Thomas Ouédraogo

 Le Balai Citoyen a organisé une conférence publique ce samedi 19 février 2022 au Centre National cardinal Paul Zoungrana à Ouagadougou, sous le thème : « Quelles sont les bonnes pratiques pour une transition réussie ? Comment les acteurs de la société civile s’organisent pour contribuer à cette transition ? »

Le Mouvement le balai citoyen a donné de la voix à travers une conférence publique ce samedi 19 février. Les conférenciers  étaient Thomas Ouédraogo, Docteur en sciences politiques et Ollo Mathias Kambou, Doctorant en sciences de la population et chargé à la mobilisation du balai citoyen.

D’après le premier conférencier Thomas Ouédraogo, les autorités devraient éviter le risque de l’autocratie, du glissement vers la répression car la critique en soit est constructive. Dans son speech, il a invité les nouveaux dirigeants à éviter certains pièges comme l’enseigne Olivier de Sardan qui sont : la prison des commerçants qui, généralement proposent des aides financières ou des contributions et par conséquent finit par avoir une main mise sur les affaires de l’Etat. La deuxième prison selon le conférencier est celle des courtisans, de la famille, des alliés car chacun voudra tirer profit de cette alliance.

Il a fait également cas de la prison de la bureaucratie dans la mesure où l’Administration publique civile et militaire est politisée. Thomas Ouédraogo a indiqué par ailleurs qu’il faut trouver des hommes qui ont des qualités de patriotisme, d’intégrité et de la compétence technique afin de les positionner dans des postes de responsabilités de sorte à ce qu’à la sortie de cette transition, le Burkina retrouve son authenticité à travers la refondation de ses valeurs et de ses mœurs.

Pour ce qui est des acteurs de la société civile, le second intervenant Kambou Ollo Mathias a expliqué qu’ils jouent essentiellement un rôle de contre-pouvoir et doit pouvoir contribuer par des propositions concrètes au succès de cette transition. Et la proposition du Balai Citoyen est une réponse à l’appel à contribution. Un autre de ses rôles, c’est de pouvoir rester une force vigilante et de pression sur les autorités actuelles et à venir afin qu’elles puissent prendre en compte les aspirations profondes du peuple dans les décisions politiques.

Kaba Anita Ginette

(Stagiaire)

Articles similaires

ARABIE SAOUDITE : Ali Bongo serait sorti du coma et devra observer plusieurs mois de convalescence

ActuBurkina

CÔTE D’IVOIRE : plusieurs militaires tués dans l’attaque d’un poste de l’armée dans le Nord

ActuBurkina

Burkina Faso: Les activités judiciaires aux arrêts

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR