ActuBurkina
A la une Société

SYNATIC : le mot d’ordre de grève suspendu

Le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture, à travers ce communiqué ci-dessous,  annonce la suspension de son mot d’ordre de grève de 96 heures à compter de 00 heure.

« Les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya), du SIG et des DCPM, à l’appel du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), observent depuis le 26 octobre 2016 un mot d’ordre de grève général de 96 heures. En dépit de la violation flagrante des dispositions de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sur les libertés syndicales, notamment la Convention 87 ratifiée par le Burkina Faso le 21 novembre 1960, les travailleurs ont résisté en maintenant le piquet de grève.

Devant la montée de la tension entre manifestants et agents des forces de l’ordre, le Collectif syndical CGT-B et l’Unité d’Action Syndicale du Burkina sont intervenus.
Suite aux concertations engagées le 27 octobre 2016 par ces derniers avec le Gouvernement, au regard du contexte national et des engagements pris par son Excellence monsieur le Premier Ministre, lors de la rencontre avec la délégation de l’UAS ce vendredi 28 octobre 2016, les travailleurs des médias publics, du SIG et des DCPM, décident de suspendre le mot d’ordre de grève ce vendredi 28 octobre 2016 à 23H59mn. Le Bureau National invite l’ensemble des travailleurs à reprendre le service à partir de 0H.

Cette suspension du mot d’ordre traduit l’expression du patriotisme des militants du SYNATIC. Les travailleurs des médias publics, du SIG et des DCPM veulent à travers cette suspension montrer leur attachement à l’intérêt général des Burkinabè. Le SYNATIC veut, par ailleurs, marquer sa disponibilité à poursuivre les concertations, avec le Gouvernement, pour une résolution des préoccupations des travailleurs.

Toutefois, le SYNATIC se réserve le droit d’observer, en temps voulu, un mot d’ordre de grève sans préavis, si les engagements pris ne sont pas tenus dans les meilleurs délais.

En rappel, les négociations entreprises, sous la tutelle de son Excellence monsieur le Premier Ministre Paul Kaba THIEBA, ont été suspendues, le 25 octobre 2016, faute d’accord sur l’octroi d’un statut dérogatoire aux EPE de la Communication (RTB et Sidwaya), en attendant la mise en œuvre de la société d’Etat ».

Ouagadougou, le 28 octobre 2016

Pour le Bureau National
Le Secrétaire Général

Siriki DRAME
Chevalier de l’Ordre National

 

Articles similaires

ENTERREMENT DE 3 POLICIERS AU CIMETIERE DE GOUNGHIN : Encore des victimes du terrorisme au Burkina Faso

ActuBurkina

Burkina : Un Front patriotique est lancé pour oeuvrer à « une transition politique légitime et souveraine « 

ActuBurkina

AFFAIRE GUY ANDRE-KIEFFER : s’approche-t-on de la vérité ?

ActuBurkina

1 commentaire

Abiba 1 novembre 2016 at 4 h 05 min

Les agents des médias publics exagèrent enfin. Que veulent ‘ils au juste. A mon avis je leur dirai de faire une année de grève. Que croient -ils qu’ils sont plus importants que les autres fonctionnaires de l’Etat? Ils ont mal choisi l’époque qu’ils devaient grever. C’est au moment où il n’y avait pas de médias privés et qu’ils étaient les seuls à donner l’information. Avec les autres médias privés qui traitent bien l’information qu’eux, même s’ils fermaient la RTB ça ne va rien faire aux burkinabè. Donc , ils n’ont qu’à savoir raison garder et se tenir tranquille et faire correctement leur boulot. D’ailleurs ils travaillent dans le désordre, on ne peut même pas suivre correctement leur programme.
Quand ils revendiquent les lunettes qui de mieux placés que les enseignants , les agents du MENA qui ont enseigné avant de se retrouver dans les bureaux soit par le biais des concours professionnels ou par maladies. Combien ont eu les yeux se dégrader à travers la préparation de la classe en utilisant les lampes à pétrole. Combien sont tombés malades en respirant ou qui ont respiré la poussière de la craie, surtout au temps du régime déchu où on avait acheté des craies de mauvaises qualités.

Répondre

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR