ActuBurkina
A la une Société

Reconquête du territoire national: « La situation sécuritaire s’est globalement améliorée malgré des pressions sur les populations dans certaines localités », selon l’armée

La direction de la communication et des relations publiques des armées a publié le bulletin mensuel d’information sur les opérations de sécurisation du territoire national du 15 décembre 2022 au 15 janvier 2023. « La situation sécuritaire s’est globalement améliorée malgré des pressions sur les populations dans certaines localités du centre-nord, du nord, et de la Boucle du Mouhoun. Les opérations militaires se poursuivent dans ces zones afin de ramener la quiétude au sein des populations », nous renseigne le bulletin.

SITUATION GENERALE

Les unités combattantes ont accentué la pression sur les groupes armés terroristes dans les différents groupements de forces. Les actions conduites dans la période du 15 décembre 2022 au 15 janvier 2023 s’inscrivent dans la dynamique de reconquête du territoire enclenchée depuis plusieurs semaines et qui a permis, le mois dernier, d’améliorer considérablement la situation sécuritaire dans plusieurs localités comme Solenzo.

Sur la base d’informations précises fournies par les services de renseignement, une action offensive a été conduite le mercredi 04 janvier 2023 sur une base terroriste dans les environs de Kinséré (Province de la Kossi, Region de la Boucle du Mouhoun). L’action, qui s’est déroulée après plusieurs heures de surveillance et de traque, a mobilisé des unités terrestres appuyées par des unités aériennes.

Le bilan de l’assaut fait état d’une quinzaine de terroristes neutralisés. Plusieurs fusils d’assaut et fusils mitrailleurs ainsi que des munitions ont été récupérés et détruits. Une importante quantité d’explosifs a également été saisie sur la base détruite.

Selon les premiers éléments recueillis, les terroristes qui ont ôté la vie à un enseignant ainsi qu’à un religieux début janvier sur l’axe Tougan Dedougou, ont probablement été neutralisés au cours de l’assaut. Aucune perte n’a été enregistrée côté ami.

D’autres actions offensives ont été conduites pour sécuriser les localités de SEGUENEGA et KONGOUSSI et leurs environs. Plusieurs terroristes ont été neutralisés au cours de ces actions.

SITUATION SECURITAIRE A FALANGOUTOU EVALUATION DE LA SITUATION SECURITAIRE

Les unités militaires conduisent des opérations de sécurisation dans la province du SENO et plus précisément dans la localité de FALANGOUTOU depuis le début du mois de janvier. L’objectif de ces opérations militaires est de desserrer l’étau autour de cette localité et ses environs, longtemps objet de harcèlement par les groupes armés terroristes.

Après plusieurs jours d’opération, les unités ont mis pied à FALANGOUTOU sous les ovations des populations qui se sont mobilisées pour saluer le retour des forces dans leur localité. Les opérations de sécurisation se poursuivent afin de consolider les acquis engrangés au cours de la phase offensive de l’opération.

EVALUATION DE LA SITUATION SECURITAIRE

La dynamique offensive enclenchée par les forces combattantes depuis plusieurs semaines s’est renforcée au cours du mois écoulé. Cela se traduit par une baisse significative du nombre d’attaques et du nombre de victimes civiles et militaires dans les différents groupements de forces.

La situation sécuritaire s’est globalement améliorée malgré des pressions sur les populations dans certaines localités du centre-nord, du nord, et de la Boucle du Mouhoun. Les opérations militaires se poursuivent dans ces zones afin de ramener la quiétude au sein des populations.

ACTIONS AU PROFIT DES POPULATIONS

Parallèlement aux opérations cinétiques contre les groupes armés terroristes, les Forces Armées Nationales ont poursuivi les actions de soutien à la résilience des populations dans les zones à fort défi sécuritaire.

Ainsi, les opérations de ravitaillement ont été conduites dans les différents groupements de forces par voie terrestre et par voie aérienne.

Le 17 décembre 2022, le détachement de Silmangué a assuré une escorte de plus de 130 tonnes de vivres au profit des populations de Gorgadji.

Un incident à l’engin explosif improvisé est survenu au cours de cette mission, coûtant la vie à 02 militaires et blessant 02 autres.

Les localités de Solhan, Arbinda, Titao et Sollé ont également été ravitaillées au cours du mois écoulé, ainsi que plusieurs autres localités au Sahel et dans la région de l’est.

Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées

Articles similaires

COVID-19 AU BURKINA: 00 cas confirmé et 2 guérisons à la date du 5 juin 2020

ActuBurkina

INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2018 : le Burkina 47e africain et 183e mondial

ActuBurkina

Elections au Nigeria: tensions dans l’Etat pétrolier de Rivers

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR