ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Expulsions de migrants vers le Rwanda :  le Royaume-Uni abandonne le projet

Le nouveau premier ministre britannique Keir Starmer a confirmé samedi qu’il n’était « pas prêt » à poursuivre le projet du précédent gouvernement conservateur d’expulser des migrants au Rwanda. Ce projet « était mort et enterré avant même de commencer. Il n’a jamais été dissuasif (…), je ne suis pas prêt à continuer avec des mesures gadget », a affirmé Keir Starmer lors d’une conférence de presse organisée après le premier conseil des ministres du gouvernement travailliste.

Lorsqu’il était dans l’opposition, le chef du parti travailliste avait déjà annoncé son intention de mettre fin ce projet controversé des conservateurs, lancé en 2022 mais encore jamais mis à exécution…

Adopté par les deux chambres du Parlement britannique sous Rishi Sunak, cet accord migratoire visait à dissuader les traversées de la manche, plus de 13 500 personnes sont arrivées au Royaume-Uni par cette voie depuis le début de l’année. Pour le nouveau Premier ministre, la solution est ailleurs : Il n’a jamais été dissuasif. C’est presque le contraire, parce que tout le monde a compris, en particulier les gangs qui gèrent ce système, le risque d’être envoyé Rwanda était si faible, moins de 1 %, cela n’a jamais eu d’effet dissuasif, a t-il dit lors de sa première conférence de presse.

L’ex-Premier ministre britannique, Rishi Sunak, comptait débuter les expulsions dès le 24 juillet prochain. Les autorités britanniques avaient commencé début mai à arrêter des migrants susceptibles d’y être envoyés. Le projet devrait rapporter au Rwanda au moins un demi-milliard de livres pour prendre en charge les demandeurs d’asile sur son territoire. Cependant, la victoire des travaillistes aux dernières législatives a sans doute mis fin aux espoirs de Kigali de voir un jour arriver des migrants expulsés du Royaume-Uni. Kigali n’a pas encore officiellement réagi à l’annulation de cet accord migratoire.

Source: Letemps, Agences

Articles similaires

Coopération Chine-Burkina:Le vice-Premier ministre chinois à Ouagadougou pour une visite de travail

ActuBurkina

TANWALBOUGOU A L’EST : 8 terroristes mis hors d’état de nuire

ActuBurkina

Usine de transformation de tomate : plus de 5 milliards d’investissement

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR