ActuBurkina
A la une Economie

Promotion de l’entrepreneuriat jeune : La 4e saison de « Pépites d’entreprises » officiellement lancée

C’est parti pour 10 mois de compétition pour identifier le meilleur jeune promoteur d’entreprise. En effet, la saison 4 de l’émission de télé réalité, organisée par la télévision BF1 a été officiellement lancée, le 18 février dernier à Ouagadougou. Au total, 788 jeunes promoteurs d’entreprises issus des différentes villes du Burkina prennent part à cette émission. Ces pépites seront réparties en deux pools de formation à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso.

Après la saison 3 de « Pépites d’entreprises » en 2022, la 4e saison a été lancée ce samedi 18 février 2023, à Ouagadougou avec pour objectif d’accompagner l’entrepreneuriat des jeunes. Durant dix (10) mois durant, 788 jeunes issus des différentes villes du Burkina et ayant des projets d’entrepreneuriat, bénéficieront de formations et de coaching pour la mise en place et le  développement de leurs entreprises. Au bout de la compétition, le jeune promoteur d’entreprise qui aura séduit le jury repartira avec un chèque de plus de 15 millions de F CFA.

A en croire le directeur général de BF1, Issoufou Saré, « Pépites d’entreprises » est une émission télé réalité qui a pu s’imposer dans le paysage médiatique burkinabè comme l’émission phare de développement de l’esprit d’entrepreneuriat des jeunes. Et pour cette 4e édition, les organisateurs ont apporté des innovations notamment la concrétisation des projets. En effet, selon Issoufou Saré lors des éditions antérieures, l’accent avait été mis sur les formations de masse afin que le maximum de jeunes puisse en bénéficier. « Pour cette saison, une imposition est faite à chaque jeune porteur de projet d’entreprise de passer à une phase d’expérimentation à travers la concrétisation des formations théories reçues », a confié Issoufou Saré.

Le DG de BF1, Issoufou Saré, promoteur de « Pépites d’entreprises »

Pour Jean Théodore Sandwidi, directeur général adjoint de Coris bank international, qui a représenté le parrain, Idrissa Nassa, pépites d’entreprises est une véritable école qui permet aux jeunes de booster, de développer tout le potentiel en eux. C’est pourquoi, a-t-il affirmé que Coris bank international accompagne cette émission depuis la première édition. « NotrePCA Idrissa Nassa est très sensible à cette vision de l’Afrique où on permet à des jeunes de se réaliser en créant des entreprises. C’est cette idée qui séduit le parrain », a confié Jean Théodore Sandwidi.

Le représentant du parrain, Jean Théodore Sandwidi

Le Directeur général de la maison de l’entreprise, Karim Ouattara quant à lui a qualifié les pépites de VDP entrepreneurs. Apportant son conseil aux futurs entrepreneurs, il a laissé entendre que lessentiel ici ce n’est pas de venir à la compétition pour gagner un le prix, mais de venir se former pour acquérir des compétences et des aptitudes à même d’aider à développer des entreprises. « Les différents projets que vous défendrez devant le jury contribueront au développement de la nation. C’est ainsi que vous apporterez votre part à la lutte contre lterrorisme », a-t-il conclu.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

 

Articles similaires

METIERS DITS D’HOMMES: zoom sur ces femmes qui ont osé briser des tabous

ActuBurkina

SORTIE DE SIMON COMPAORE SUR LE DOSSIER BASSOLE : la réaction de la NAFA

ActuBurkina

Brics : une réunion sur Gaza avec Poutine

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR