ActuBurkina
A la une religion

Proclamation de l’évangile : le sens des trois petits signes de croix

Si le signe de croix est fondamentalement un signe qui nous rappelle notre baptême, que signifient alors les trois petits signes de croix dont nous nous marquons le front, la bouche et la poitrine au moment de la proclamation de l’Évangile ?

En réalité toute célébration eucharistique est marquée par deux principaux signes de croix, ce qui n’était pas le cas avant le concile Vatican II où dans le canon (rituel) de la messe, le prêtre n’accomplissait pas moins de 25 signes de croix !

Depuis, la messe s’ouvre toujours par un signe de croix qui exprime la conscience qu’a le peuple d’être rassemblé par le Dieu trois fois saint, à tel point que certains célébrants vont jusqu’à dire: ‘‘nous sommes rassemblés au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit’’. À la fin de la messe, au moment de ce qu’on appelle l’envoi, le signe de croix effectué exprime la conviction que nous sommes envoyés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit pour être témoins de Dieu parmi les hommes. Quant aux trois petits signes de croix, juste au moment de la proclamation de l’Évangile, ils sont effectués :

  • sur le front, pour bien comprendre la Parole du Dieu. Chaque fidèle demande alors à Dieu d’ouvrir son intelligence et de la purifier pour bien accueillir et comprendre sa Parole ;
  • sur les lèvres, pour demander au Seigneur de les purifier pour témoigner de cette Parole autour de soi ;
  • et sur le cœur, pour qu’elle pénètre au plus profond de nous-mêmes. Il s’agit de garder la Parole de Dieu, à l’instar de la Vierge Marie, qui, selon l’Évangile, retenait tous ces évènements et les méditait dans son coeur. (Lc 2, 15-19)
  • En fait, le Missel Romain, dans les rubriques de la célébration de l’Eucharistie précise, que les fidèles se signent “sur le front, la bouche et la poitrine pour reconnaitre par là qu’ils doivent accepter la vérité divine dans leur intelligence, la professer de bouche et la conserver dans leur cœur”.

Derrière sa simplicité apparente, le signe de croix est un acte de foi dans la Trinité et dans le salut apporté par le Christ.

En somme, les chrétiens se signent triplement, au front, sur les lèvres et sur la poitrine, au moment de la proclamation de l’Évangile, pour que la Parole de Dieu imprègne leur cœur et qu’elle soit crue et proclamée avec fidélité et courage.

Abbé Paul DAH

 

 

Articles similaires

Coopération bilatérale : le nouvel ambassadeur du Burkina Faso en République Populaire de Chine remet les copies figurées de ses Lettres de créance au Directeur du Protocole d’Etat

ActuBurkina

DIRECTION DE L’OMC : la Corée du Sud se retire de la course,  la Nigériane désormais seule en lice

ActuBurkina

Niger: 10 militaires tués, 16 disparus et 13 blessés dans une embuscade contre une patrouille de l’armée près de la frontière malienne

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR