ActuBurkina
A la une Société

OURSI: au moins 5 gendarmes tués dans l’attaque du détachement de gendarmerie

Au moins cinq gendarmes ont été tués dans l’attaque d’un détachement militaire basé à Oursi, dans le nord du pays, près de la frontière malienne.

Le détachement de gendarmerie de Oursi, dans le Nord, a été attaqué ce lundi, ont confirmé à Jeune Afrique plusieurs sources sécuritaires concordantes. « Le détachement a subi une attaque de grande ampleur, menée par un commando constitué de plusieurs hommes armés », précise un gradé de la gendarmerie. Un premier bilan, encore provisoire, fait état de cinq tués dans les rangs des gendarmes, a par ailleurs précisé un officier.

Cette nouvelle attaque meurtrière de militaires burkinabè intervient au lendemain de l’assassinat d’Oumarou Dicko, député-maire de la ville de Djibo, dans le nord du Burkina Faso, tué dimanche 3 novembre en même temps que trois autres personnes dans l’attaque de son véhicule par des hommes armés.

Cette série d’attaques intervient alors que doit se tenir à Ouagadougou, ce mardi 5 novembre, une rencontre du conseil des ministres du G5 Sahel – que le Burkina préside depuis février dernier – qui a pour objectif, notamment, d’accélérer la mise en œuvre des décisions prises lors du sommet de Ouagadougou, le 14 septembre dernier.

Jeuneafrique

Articles similaires

AN : cinq principaux projets de loi sur la table des députés  

ActuBurkina

DECES DE SALIFOU DIALLO: « nous étions parfaitement réconciliés avant cette décision du Destin », Guillaume Soro

ActuBurkina

Lutte contre la délinquance au Burkina: la gendarmerie démantèle plusieurs réseaux à l’Est et au Centre-Est

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR