ActuBurkina
A la une Edito Phare

NOUVEAU MASSACRE DE BOKO HARAM : Quand Shekau humilie Buhari et Déby

 

La secte islamiste Boko Haram a encore frappé. En effet, trois femmes kamikazes, déguisées en réfugiées, se sont introduites dans le camp de Dikwa. Deux d’entre elles ont déclenché leurs explosifs tandis que la troisième s’est ravisée et s’est rendue aux services de sécurité parce qu’elle a réalisé que ses parents ainsi que ses frères et sœurs étaient dans ce camp. Ce qui veut dire que le bilan aurait été encore plus lourd si cette dernière était passée à l’acte.  Cette énième opération terroriste suscite trois éléments d’analyse. Boko Haram est plus que jamais une organisation, fondamentalement criminelle et sans un seul gramme d’humanité. Car en plus des mosquées, des églises, des marchés, Shekau et sa bande s’attaquent aux camps de réfugiés, pourchassant hommes, femmes et enfants, dans leurs derniers retranchements. C’est à croire que les islamistes adorent tirer sur une ambulance.

On a l’impression que Boko Haram agit en terrain conquis

Ensuite, contrairement à l’opinion partagée selon laquelle les djihadistes sont sans « conscience », la troisième kamikaze qui, au vu de ses parents, a préféré renoncer à se faire exploser, indique que les fous d’Allah, ne sont pas irréductibles. Et que les leaders des groupes terroristes ne sont, en réalité, que des criminels qui exploitent l’ignorance et la naïveté des jeunes gens qu’ils envoient à l’abattoir pendant que leurs propres enfants et femmes boivent leur petit lait chaque matin. Mais enfin, tout se passe comme si Boko Haram n’a pas d’adversaire en face. On a l’impression qu’il agit en terrain conquis, tant l’armée nigériane et ses alliés, notamment le Tchad de Déby et le Cameroun de Biya, restent atones. Doit-on considérer que Shekau donne des leçons militaires au général Buhari et au « soldat » Déby ? On ne saurait y répondre mais il est clair que Shekau a humilié littéralement les présidents Muhammadu Buhari et Idriss Déby qui avaient juré de lui faire la peau sans délai. En fin de compte, c’est Boko Haram qui les nargue. Il est donc temps que Buhari se réveille. Le Nigeria aussi. Car à défaut d’effacer totalement cette secte, il faut décapiter sa hiérarchie pour l’affaiblir. Mais pourra-t-on jamais y arriver ?

Michel NANA

Articles similaires

ELECTIONS AU BURKINA : les partis de la majorité signent une convention pour soutenir  Roch Marc Kaboré

ActuBurkina

EXCELLENCE SCOLAIRE: 103 « étoiles » primées  

ActuBurkina

Axe DJIBO-BARABOULE : un braquage fait des victimes

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR