ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Niger : Mohamed Bazoum officiellement investi

Le nouveau président de la République du Niger, Bazoum Mohamed, a prêté serment ce vendredi 2 avril au cours d’une cérémonie solennelle au Centre international des conférences Mahatma Ghandi de Niamey. Il succède à Mahamadou Issoufou qui vient de boucler deux mandats à la tête de l’Etat. Le Niger réalise ainsi sa première alternance démocratique.

« Devant Dieu et devant le peuple nigérien souverain, Nous, Bazoum Mohamed, Président de la République élu conformément aux lois,  jurons solennellement sur le Livre saint de…. ».  C’est par ces mots que le nouveau Président, Bazoum Mohamed a prêté officiellement serment ce vendredi 2 avril 2021 à l’occasion d’une cérémonie solennelle d’investiture au Centre international des conférences Mahatma Ghandi de Niamey. C’était en présence du chef de l’Etat sortant, Mahamadou Issoufou, d’une dizaine de chefs d’Etat et de gouvernement de la sous-région, du président de la Commission de l’Union Africaine, de la CEDEAO, de l’UEMOA ainsi que des représentants d’organisation régionales et internationales, des membres de la Cour Constitutionnelle et de l’Assemblée nationale, des présidents d’institutions et cadres des corps constitués, des responsables civiles et militaires, des représentants du corps diplomatique et de nombreux invités.

Au cours de sa prestation de serment, et conformément à la formule consacrée par la Constitution, le nouveau Chef de l’Etat a juré sur le livre saint de sa confession, « de respecter et de faire respecter la constitution que le peuple nigérien s’est librement donné ». Le nouveau président a ensuite reçu les honneurs militaires ainsi que celle de Grand commandeur des ordres nationaux.

Dans un moment solennel empreint d’émotions, le président sortant Issoufou Mahamadou, lui a passé le flambeau, marquant ainsi la première alternance démocratique de l’histoire du Niger.

Conformément à la Constitution, c’est la Cour constitutionnelle qui a reçu le serment du nouveau Président de la République avant de le renvoyer à l’exercice de ses fonctions…

Il a ensuite félicité le Président Bazoum Mohamed qui est désormais celui « de tous les Nigériens ». A ce titre, le président de la Cour constitutionnelle, Bouba Mahamane a conseillé le chef de l’Etat à garder toujours avoir à l’esprit les termes de son serment…

En conclusion, Bouba Mahaman a conseillé au nouveau chef de l’Etat de s’atteler, maintenant que les élections sont terminées « à réconcilier les Nigériens pour faire avancer le pays vers un développement durable ».

La cérémonie s’est achevée avec le discours d’investiture du nouveau Président élu. Dans son intervention, Bazoum Mohamed a particulièrement tenu à rendre un hommage à son prédécesseur, dont il a rappelé les liens historiques qui les lient. Le chef de l’Etat a ensuite décliné les grands axes de son programme de mandat avec comme principales priorités, la sécurité et l’éducation. Le nouveau chef de l’Etat s’est aussi engagé à lutter contre la corruption. «La meilleure façon de lutter contre la corruption est de sévir contre ceux qui s’en rendent coupables. Mon crédo sera principalement de miser sur la pédagogie de l’exemple en ne tolérant d’aucune façon le principe de l’impunité. Ainsi je serai implacable contre les délinquants (…) », a déclaré Bazoum Mohamed.

Actuniger

Articles similaires

PROMOTION DU SECTEUR PRIVÉ : les hommes d’affaires sollicitent l’accompagnement du Gouvernement

ActuBurkina

Bientôt un Office nigérien de la population pour mieux contrôler la démographie

ActuBurkina

ELECTION PRESIDENTIELLE EN RCI : la CEI propose une hausse de la caution à 50 millions de FCFA

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR