ActuBurkina
A la une Société

MAHAMADI TIDIGA, porte-parole des policiers radiés de 2012 : « Nous avons espoir que la lumière jaillira… »

Une délégation de policiers radiés en 2012 a été reçue ce 29 juin par le président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) accompagné de quelques membres. Après un huis clos qui a duré environ une heure, les ex-policiers ont confié être venus s’assurer de la présence de leur dossier parmi ceux détenus par le HCRUN.

« Nous avons tenu à les rencontrer premièrement pour nous imprégner de la réalité qui prévaut, justement pour savoir si notre dossier se trouve parmi les 5065 dossiers dont ils détiennent…Nous sommes satisfaits du moment où le président du HCRUN a assuré de la présence de notre dossier…» C’est qu’a déclaré le porte-parole des policiers radiés de 2012, Mahamadi Tidiga, après leur tête-à-tête avec des membres du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), cet après-midi du 29 juin 2016, à Ouagadougou. A son avis, l’espoir est permis pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire. « Il y a espoir dans la mesure où ils sont chargés de réconcilier les fils et filles du pays. Nous avons espoir que la lumière jaillira et que tout un chacun pourra revivre aisément comme avant », a-t-il dit.

Pour le président du HCRUN, Benoît Kambou, à l’étape actuelle des choses, il est difficile de se prononcer sur une quelconque réintégration de ces ex-policiers. Il faudra donc attendre l’examen du dossier avant de se prononcer. Un examen qui peut atteindre les 5ans.

CD

Articles similaires

HEMICYCLE : Adama Sosso élu 2e Vice-président de l’Assemblée nationale

ActuBurkina

DOSSIER TANWALBOUGOU : le MBDHP Gourma appelle les autorités politiques à prendre conscience de l’extrême gravité des dérives en cours

ActuBurkina

ATTAQUE DE KOUTOUGOU: le ministre malien de la Défense chez Christophe Dabiré  

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR