ActuBurkina
A la une Société

LYCEENNES ENLEVEES AU NIGERIA: 1000 jours après,  195 jeunes filles  toujours  prisonnières

1000 jours !  Cela fait exactement 1000 jours,  ce 8 janvier 2017,  que 276 lycéennes de Chibok, une localité de l’Etat du Borno, au nord-est du Nigeria, étaient prises en otage par le groupe terroriste Boko Haram. Enlevées dans la nuit du 14 au 15 avril 2014, cinquante-sept  d’entre elles avaient réussi  à s’échapper le même jour. En octobre 2016, vingt et une  fille avaient pu se libérer ou ont été libérées par l’armée nigériane. Le jeudi 5 janvier dernier, Rakiya Abubakar, une des otages, a été retrouvée avec son bébé à Damboa.

Si les plus chanceuses ont été arrachées aux griffes du groupe terroriste, ce n’est pas le cas des autres car à ce jour, elles sont 195 jeunes filles toujours en otages. La libération de la vingtaine de filles en octobre dernier avait suscité un certain espoir mais plus les jours passent, plus  l’on se  demande  ce qui retarde encore la libération des lycéennes de Chibok encore captives.  Une question pour l’instant  sur toutes les lèvres mais qui demeure sans réponse.

Actuburkina

Articles similaires

Débats énergétiques, deuxième édition : Des ingénieurs énergéticiens à l’école de l’art oratoire et des débats utiles !

ActuBurkina

Défis sécuritaire et politique : les Nations unies renouvellent leur solidarité au Burkina Faso

ActuBurkina

AN III DE LA GOUVERNANCE KABORE : la majorité présidentielle réaffirme son soutien au président du Faso et au gouvernement

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR