ActuBurkina
A la une Santé

Lutte contre la Covid-19 : lancement de la  campagne de vaccination de masse dans  quatre régions

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a lancé officiellement la seconde phase de la campagne de vaccination contre la Covid-19 ce mardi 14 décembre 2021,  à la Place de nation de Ouagadougou. Cela au regard de la recrudescence des cas de contamination de la maladie à Corona virus. Cette campagne qui concerne quatre régions du Burkina, vise à terme une couverture vaccinale de 10%, soit 1 774 815  de personnes âgées de 18 ans et plus, dans ces régions.

 

Les régions du Centre, du Centre-Ouest, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest, sont concernées par la campagne de vaccination contre la Covid-19 qui a commencé ce 14 décembre 2021 et se poursuit jusqu’au 23 de ce mois. Selon Pr Charlemagne Ouédraogo, le choix de ces régions pour le lancement de cette campagne s’explique par le fait que lesdites régions constituent l’épicentre de l’épidémie.

L’objectif est de rendre plus accessible le vaccin et de toucher  le maximum de personnes avec les doses disponibles pour pouvoir les protéger contre la Covid-19, à entendre Charlemagne Ouédraogo, Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et du bien-être. Pour le ministre Ouédraogo, durant ces trois derniers mois, 300 cas de formes graves de Covid-19 ont été détectés et qui ont nécessité une hospitalisation en réanimation dont 100 personnes, non vaccinées, ont perdu la vie. A l’en croire, à ce jour, seulement environ 400 000 personnes ont été  vaccinées, ce qui est loin de l’objectif de 10% de couverture vaccinale qui est de  1 774 815 personnes d’ici la fin de l’année 2021.

C’est pourquoi toute la population est invitée à travers cette campagne, à se faire vacciner pour rompre la chaine de contamination. « Nous avons à notre disposition quatre types de vaccin, il s’agit de l’AstraZeneca, de Johnson and Johnson, de Sinopharm et de Pfizer. Cette vaccination concerne les personnes âgées de 18 ans et plus, y compris les femmes enceintes et les femmes allaitantes », a souligné le Ministre de la santé.

Pour joindre l’acte à la parole, une équipe a été déployée sur les lieux du lancement. Hippolyte  Wangrawa, à l’instar d’autres personnes, a reçu sa dose unique du vaccin Johnson and Johnson. « Je me suis fait vacciner au vu et au su de tout le monde pour encourager ceux qui hésitent toujours à venir se faire vacciner pour se protéger et protéger leurs  proches », a-t-il dit.

Dans la région du Centre, les vaccins sont disponibles dans plusieurs districts sanitaires notamment les districts de Baskuy, de Bogodogo, de Boulmiougou, de Nongr-Massom et de Sig-Nonghin.

Daouda KIEKIETA (Stagiaire)

Articles similaires

OBSÈQUES DU PÈRE DU PRÉSIDENT DU FASO : le président bissau-guinéen aux côtés de Roch Marc Christian Kaboré

ActuBurkina

CÔTE D’IVOIRE : Laurent Gbagbo et Blé Goudé enfin libres de rentrer au bercail

ActuBurkina

57e  SOMMET DE LA CEDEAO : le président du Faso sera à Niamey

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR