ActuBurkina
A la une Culture

KUNDE D’OR 2018: l’évènement délocalisé au Palais des sports de Ouaga 2000

La 19è édition des KUNDE se tiendra le 27 avril prochain au Palais des sports de Ouaga 2000. C’est du moins l’information donnée le 21 mars par les organisateurs lors d’un point de presse.

Cette année, les KUNDE, cérémonie de récompense des meilleurs artistes burkinabè et afro-caribéens, aura lieu  le 27 avril prochain  au Palais des sports de Ouaga 2000. A cet effet le commissaire général des KUNDE, Salfo Soré dit Jah Press et son staff ont organisé, le 21 mars  2018 à Ouagadougou, la première conférence de presse des KUNDE 2018 pour dévoiler la liste des nominés dans les différentes catégories. Selon Salfo Soré dit Jah Press,  la cérémonie de remise des trophées des meilleurs artistes a été délocalisée du fait que  la salle des banquets de Ouaga 2000, où l’évènement se passe habituellement, a été réquisitionné jusqu’au mois de juin prochain dans le cadre du procès de putsch de 2015.   Il a, par ailleurs, rassuré les journalistes que des dispositions seront  prises pour assurer la sécurité des lieux. Au total,  il y a 46 nominés répartis dans  10 catégories pour les prix principaux dont le KUNDE d’or,  et 5 catégories pour les prix spéciaux. En plus de Donsharp de Batoro, Habibou Sawadogo et Hawa Boussim sont les deux femmes nominées dans la catégorie KUNDE d’or qui, selon les organisateurs, est la particularité de cette édition 2018. « C’est la première fois que 2 femmes sont nominées au KUNDE d’or », s’est réjoui Leslie Magui  Oka, co-animatrice de la conférence. De l’avis du commissaire général des KUNDE, une enveloppe financière de plus de 150 millions de FCFA  est nécessaire  pour l’organisation  de l’édition 2018. En tout cas, les organisateurs promettent une cérémonie encore meilleure que les précédentes dont des prestations d’artistes en vogue, sans oublier le défilé de mode et le diner gala.

Abatidan Casimir NASSARA

 (Stagiaire)

Articles similaires

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES EXTRAORDINAIRE DU 14 AOUT

ActuBurkina

JUGEMENT DU GOUVERNEMENT TIAO: une « mascarade judiciaire  » selon le CDP

ActuBurkina

Incontinence urinaire de l’après accouchement : Un problème à prendre au sérieux !

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR