ActuBurkina
A la une Santé

Épidémie de dengue au Burkina : le CNRST rassure la communauté nationale

Ceci est un communiqué de presse du Communiqué de presse du Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) sur l’épidémie de la dengue. Ce communiqué est intervient suite à de fausses informations sur les réseaux sociaux incriminant les installation du CNRST comme étant à l’origine de la flambée des cas de dengue et de paludisme au Burkina Faso.

Depuis quelques jours, de fausses informations relayées sur les réseaux sociaux par des messages vocaux et des vidéos incriminent la Direction Régionale de l’Ouest de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS-DRO) et ses installations et dispositifs expérimentaux notamment les cases expérimentales et la malaria sphère de l’IRSS à Bama (VK7) dans la région des Hauts-Bassins comme étant à l’origine de la flambée des cas de dengue et de paludisme au Burkina Faso.

Ces messages produits et véhiculés par ignorance ou par mauvaise foi sont largement diffusés dans un contexte marqué par l’épidémie de dengue et ternissent non seulement l’image et la réputation de l’IRSS, ainsi que du Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) mais aussi sèment la crainte et la confusion au sein de l’opinion.Le Délégué Général du Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) rassure les populations que les installations de l’IRSS ainsi que les recherches développées par cet institut ne sont en rien responsables de l’épidémie de dengue, ni du paludisme ni de tout autre maladie qui sévit dans notre pays.Dans le cadre de ses activités de recherche, la Direction Régionale de l’Ouest de l’IRSS dispose d’infrastructures à Bama, Soumousso et à Diébougou dont les cases expérimentales et les malaria sphères qui sont considérées comme des édifices publics.

Ces infrastructures servent à évaluer et valider les produits de lutte comme les insecticides et les moustiquaires qui sont mis à la disposition du grand public. Elles servent également à accueillir des étudiants de master et de thèse en collaboration avec les universités du Burkina et du personnel de santé parfois venus d’autres pays d’Afrique.Par conséquent il est très regrettable que ces fausses informations dont les auteurs ne mesurent pas la portée, soient disséminées dans l’espace public jetant le trouble et la confusion dans l’esprit des populations. Il s’agit clairement d’actes dangereux de nature à saper les efforts de la recherche pour trouver des solutions aux problèmes de santé mais aussi de formation de nos étudiants. Elles mettent également en péril la sécurité des personnes et des édifices qui sont des biens publics de l’Etat.

Le Délégué Général du Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) tient à rassurer la communauté nationale de la bonne foi des chercheurs en général et en particulier de ceux de l’IRSS. En témoigne leur contribution dans la mise au point du nouveau vaccin contre le paludisme récemment validé par l’OMS et l’évaluation des moustiquaires de nouvelle génération adoptées par le Burkina.

Les activités de recherche dans notre pays ont toujours été conduites selon les bonnes pratiques et les standards éthiques internationaux et sous la supervision des autorités de régulation à travers le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique.

Le Délégué Général du CNRST saisit cette occasion pour, une fois de plus, témoigner sa reconnaissance à la communauté des chercheurs et lui rendre un vibrant hommage pour le travail abattu. Il invite à la retenue et aux discernements et exhorte la population à faire confiance à la recherche burkinabè ainsi qu’aux autorités en charge de la question. Le Délégué général rappelle que l’IRSS est l’un des quatre instituts qui composent le CNRST. C’est un établissement public à caractère scientifique du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

L’IRSS a pour mission de mener des recherches en santé, de contribuer à la formation des étudiants et du personnel de santé, de participer à la diffusion de l’information scientifique et technique en matière de santé et de valoriser les résultats de la recherche. Il travaille sur plusieurs thèmes de recherche dont : i). le développement et l’évaluation des vaccins et médicaments contre le paludisme, ii). l’évaluation des insecticides et des outils de lutte contre les moustiques, iii). la nutrition et les maladies métaboliques, les grippes et zoonoses (grippe/influenza), les plantes médicinales etc.

Pour tout besoin d’informations, veuillez contacter l’IRSS au 75 86 12 10 / 60 29 35 28/ 76671165

Ouagadougou, le 06 Octobre 2023

Le Délégué Général du Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST)

Articles similaires

TABASKI 2017: ce sera le 1er septembre

ActuBurkina

GRAND SAHARA : Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, le chef de l’Etat islamique neutralisé

ActuBurkina

Crise sécuritaire au Burkina: le PDP/PS exige le départ de Roch Kaboré

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR