ActuBurkina
A la une Société

Interruption de l’’internet mobile au Burkina : « une restriction liée aux réactions de l’opinion vis-à-vis du gouvernement dans la gestion de l’attaque terroriste de Inata », selon le Balai citoyen

Ceci est une déclaration du mouvement le balai citoyen sur l’interruption de la connexion internet mobile au Burkina Faso depuis le samedi la nuit du 20 novembre dernier.

« Depuis la nuit du samedi 20 novembre 2021, Internet a été complètement coupé sur les téléphones pour les utilisateurs de données mobiles.

Tout porte à croire qu’il s’agit d’une coupure délibérée qui pourrait être liée aux conséquences des manifestations de Kaya visant à interdire le passage d’un convoi militaire français en partance pour le Niger.

Cette restriction de l’internet mobile pour utilisateurs de smartphone pourrait également être liée aux réactions hostiles de l’opinion vis-à-vis du gouvernement dans la gestion de l’attaque terroriste de INATA ayant coûté la vie à 53 gendarmes au moins.

ORANGE, MOOV et TELECEL, les trois compagnies de téléphonie mobile n’ont pas communiqué sur cette situation qui est une première au Burkina Faso.

S’il s’avère que cette coupure de l’internet est volontaire et concertée, aux fins de priver les citoyens d’un moyen de communication et de revendication, ce serait la preuve que le pouvoir Burkinabè est plus que jamais un prédateur des libertés individuelles et collectives, particulièrement la liberté d’expression »

Le Balai Citoyen

Articles similaires

CDP: les militants sanctionnés engagés à  « respecter les directives du fondateur, sans aucune réserve »

ActuBurkina

Attaque de  Solhan : Nana Akufo-Addo exprime la solidarité de la CEDEAO et de son pays au peuple burkinabè

ActuBurkina

CEDEAO : Faure Gnassingbé succède à Ellen Johnson

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR