ActuBurkina
A la une Société

Insécurité au Burkina : l’interdiction des réjouissances populaires et les événements à caractère festif reste de vigueur

A travers un communiqué en date du 2 février 2022, le président du Faso, président du MPSR interdisait les réjouissances populaires et les événements à caractère festif après minuit du lundi au jeudi et après deux (02) heures du matin du vendredi au dimanche.

Ces restrictions sont toujours en vigueur sur toute l’étendue du territoire national, informe une circulaire signée par le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, le Colonel-major Omer Bationo. Instruction a été donnée aux gouverneurs des régions de prendre toutes les dispositions utiles pour faire respecter cette décision.

Articles similaires

DIDIER RAOULT: « la vitesse de propagation du coronavirus peut être différente en Afrique subsaharienne… « 

ActuBurkina

MALI : Bah N’Daw investi président de transition, les sanctions de la Cedeao maintenues

ActuBurkina

CLAUDE BARTOLONE : «Le lien qui existe entre le F CFA et l’euro a permis une stabilité à garantir les échanges»

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR