ActuBurkina
A l'etranger A la une Société

Guinée : le colonel Doumbouya élevé au grade de général 

Le chef de la junte guinéenne a été élevé au grade de général de corps d’armée à titre exceptionnel. C’est lors d’une importante cérémonie de présentation des vœux de Nouvel an tenue le 23 janvier que les différents chefs corps de l’armée guinéenne ont décidé de faire cet honneur à Mamadi Doumbouya.

Selon la présidence, ils étaient plus de 450 membres des Forces de défense et de sécurité, principalement composés de commandants d’unités, sous la direction de toute la haute hiérarchie militaire de l’armée guinéenne à décider de faire cette surprise au dirigeant de l’Etat guinéen.

Selon le ministre d’État, ministre de la Défense nationale, le général à la retraite, Aboubacar Sidiki Camara alias « Idi Amin », l’armée guinéenne, sous la direction de Mamadi Doumbouya, « se profile comme une institution plus stable, solide et proche des citoyens ». Il s’en est félicité d’ailleurs dans son allocution…

Pour sa part, le nouveau général a remercié toutes les forces de défense et de sécurité pour leurs vœux et a salué leur détermination à consolider les acquis, tout en les invitant à rester proactives afin de renforcer les liens avec la Nation.

Au cours de cette rencontre exceptionnelle, le chef suprême des armées a également annoncé sa décision de quitter le commandement du Groupement des forces spéciales (GFS), après 6 ans à la tête de cette unité d’élite. Le général Mamadi Doumbouya avait mis en place cette unité d’élite depuis 2018. Il en usera d’ailleurs pour renverser le régime d’Alpha Condé, le 5 septembre 2021.

Président de la transition guinéenne depuis le coup d’Etat du 5 septembre, il était resté à la tête du groupement des forces spéciales. Au départ ils étaient 300 hommes, armés, bien entraînés et suréquipés. Mais à date, ils seraient de milliers d’hommes à constituer ce corps de l’armée guinéenne selon nos informations. Le général Doumbouya a annoncé son départ du commandement de cette unité. « J’ai eu à créer et à mettre en place les forces spéciales, mais je pense que je suis arrivé au terme de mon commandement de cette unité. Par conséquent, à partir de ce soir je donne la main à l’adjoint Mouctar Kaba qui va prendre le commandement des forces spéciales », a-t-il annoncé…

APA News

Articles similaires

Burkina : « l’Opposition politique réaffirme son soutien pour la marche du 27 novembre »

ActuBurkina

Mali: l’armée de l’air renforce ses capacités avec 4 hélicoptères MI-171

ActuBurkina

Tabagisme: le nombre de fumeurs en baisse dans le monde (OMS)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR