ActuBurkina
A la une Environnement

FRANCE: la température a dépassé les 45°C pour la première fois

Au cinquième jour d’une canicule exceptionnelle, le thermomètre a dépassé 45 °C pour la première fois en France, vendredi 28 juin, avec 45,1 °C d’abord mesuré à Villevieille puis 45,8 °C à Gallargues-le-Montueux, dans le Gard, un des quatre départements en vigilance canicule rouge, selon Météo-France.

« 45,1 °C à Villevieille à 15 heures, première fois que le seuil des 45 °C est dépassé en France », a précisé le prévisionniste Etienne Kapikian sur  Twitter, alors que le record de chaleur avait déjà été battu à Carpentras, dans le Vaucluse, plus tôt dans la journée, avec 44,3 °C. Le précédent datait du 12 août 2003, avec 44,1 °C à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, dans le Gard.

Entre urgences mobilisées, écoles fermées et circulation limitée, le Sud-Est s’était préparé à faire face à des températures élevées. La chaleur a toutefois poussé les habitants à repenser leur journée. « Les gens sont sortis extrêmement tôt ce matin pour rentrer avant midi », témoigne une commerçante de Carpentras.

A Montpellier, avant même 8 heures, des personnes âgées rasaient les murs en direction d’une des supérettes du quartier Beaux-Arts : « J’y vais à l’ouverture, le soleil brûle déjà et on sent la pollution », explique Suzette Allègre, 81 ans, marchant avec peine, son filet de courses à la main. « Ensuite, je vais rentrer et me barricader chez moi, fenêtres et volets fermés avec le ventilateur », dit cette « fille du Sud » qui a « toujours bien supporté la chaleur » mais redoute « cette canicule de fin du monde ». « Le climat va changer et ça ne s’améliorera pas, il faut vraiment commencer à anticiper », prévient le maire de Carpentras, Serge Andrieu.

Conséquence de cette vague de chaleur exceptionnelle  qui a poussé Météo-France à placer Hérault, Gard, Vaucluse et Bouches-du-Rhône en vigilance rouge, et 76 autres départements en vigilance orange, il faisait déjà 34 °C à 10 heures à Sète ou 35 °C à Nîmes.

Dans ces départements, les préfectures et les rectorats ont conseillé aux parents de garder leurs enfants à la maison. Vendredi, 4 000 écoles étaient fermées ou prévoyaient un accueil adapté sur l’ensemble du territoire selon Matignon. Les sorties scolaires et les événements festifs étaient également annulés ou reportés…

Samedi, si les températures doivent baisser un peu dans le Sud-Est, ce sera la journée la plus chaude de l’Auvergne au Centre (maximales comprises entre 38 °C et 40 °C) et dans la région parisienne avec 37 °C à 39 °C. Sur une large partie du pays, cette canicule s’accompagne d’une pollution à l’ozone souvent persistante, irritante pour les poumons. La circulation différenciée sera ainsi maintenue vendredi dans la capitale, à Lyon et à Marseille.

Avec le réchauffement climatique, les scientifiques anticipent des vagues de chaleur deux à trois fois plus nombreuses d’ici au milieu du siècle.

Le Monde avec AFP

Articles similaires

Supervision de la mise en œuvre du PREGOLS : Une délégation de la Banque mondiale fait le point au Ministre Emile Zerbo

ActuBurkina

AFRIQUE DU SUD : le président Cyril Ramaphosa cité à comparaitre pour une affaire de don de campagne

ActuBurkina

RD CONGO : Quand l’UA encourage les turpitudes des chefs d’Etat  

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR