ActuBurkina
A la une Culture

FESPACO 2023 : Plus de 10 000 festivaliers attendus

À 72h du lancement de la 28e édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), le comité d’organisation s’est entretenu avec les hommes et femmes de médias. Un point de presse au cours duquel il a décliné les grandes lignes de l’évènement. C’était ce 22 février 2023 à Ouagadougou.

Le FESPACO 2023 c’est dans 72h et le comité d’organisation s’active pour les derniers réglages afin d’accueillir les festivaliers. Et à ce jour, les préparatifs avancent bien sur l’ensemble des sites qui devront abriter l’évènement et seront opérationnels au jour-J.  « Tous les espaces de projections sont prêts », rassure le président du Comité d’organisation de  la biennale du cinéma africain, Fidèle Tamini. Pour lui, tout comme le SIAO, le Burkina Faso veut faire du FESPACO un « facteur de résilience des populations face à la crise sécuritaire  ». De ses explications, ces grandes manifestations sont des moments de réflexion sur la situation sécuritaire que traverse le Sahel. Pour lui, elles peuvent susciter également des moments d’introspection pour les créateurs afin de trouver des solutions idoines à la crise.

« Le cinéma peut contribuer à ramener la paix », a indiqué, pour sa part, Alex Moussa Sawadogo, Délégué général du FESPACO. A l’en croire, pour cette édition, c’est environ plus de 10 000 festivaliers qui sont attendus à cette biennale du cinéma.

Pour rappel, la 28e édition du FESPACO se tiendra du 25 février au 2 mars 2023 sous le thème : « cinémas d’Afrique et culture de la paix ».

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

NIGER : enquête parlementaire sur une vente douteuse d’uranium

ActuBurkina

Accroissement de l’offre éducative : remise de 18 CEG au MENAPLN par l’UNICEF

ActuBurkina

SIT-IN JUGES ILLEGAUX: « C’est un abus de pouvoir, une voie pour réprimer les travailleurs », selon Hamadi Konfé, SG sous-section SYNTSHA/CHU-YO

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR