ActuBurkina
A la une Culture

CINEMA BURKINABE : « Résilience », un court métrage en plein tournage à Ouagadougou

« Résilience » est un court métrage de la jeune réalisatrice Floriane Zoundi, en tournage présentement à Ouagadougou. Sur le plateau de tournage ce 7 avril 2021, la réalisatrice a fait savoir que le film résilience traite d’un sujet d’actualité qu’est le terrorisme avec un appel aux populations attaquées à la résilience.

« J’ai répondu à un appel à projet. J’ai bénéficié de fonds pour la réalisation du film que j’ai intitulé résilience », a indiqué réalisatrice, Floriane Zoundi, lauréate du concours « deux meilleurs projets de court métrage et de scénarisation ». L’objectif est pour Floriane Zoundi, de réaliser de façon professionnelle un court métrage et faire ses premiers pas dans le métier du cinéma. Ce film retrace la vie de Rayan, un médecin botaniste soignant les populations à base des plantes qu’il entretien. Il vit un drame parce que toute sa famille a sauté sur une mine artisanale. Il ne désespère pas mais continu son travail de botaniste afin de ne pas perdre le goût de la vie. « Nous sommes aujourd’hui en plein tournage. J’ai été beaucoup soutenu dans mon travail par le producteur à travers la réécriture étant entendu que je suis à mes débuts mais aussi sur le plateau à travers des orientations pratiques », a affirmé Floriane Zoundi.

Adama Rouamba, producteur et directeur artistique du film « Résilience », dit avoir entrepris d’encadrer la néophyte du début à la fin du film pour qu’elle puisse sortir un produit digne de représenter le Burkina Faso à travers le monde. Pour lui, le court métrage est l’antichambre du long métrage. Il a déploré le fait que les jeunes sautent directement dans long métrage sans avoir pour autant maîtrisé les rudiments du court métrage tels que la scénarisation, la direction d’acteurs, etc. « On produit un film pour défendre les couleurs nationales », a martelé Adama Rouamba, avant d’inviter les jeunes à mieux se former avant de s’engager dans le métier du cinéma.

Adama Rouamba, producteur et directeur artistique du film « Résilience »

Alphonse Tougouma, directeur général du Fonds de développement culturel et touristique a fait savoir que le projet a été financé à hauteur de 16 millions de FCFA à travers le Fonds Covid. Il a salué l’implication et la contribution de Film 21 et Luna production dans la mise en œuvre du projet.

L’intérêt du projet, selon le directeur du FDCT est que non seulement il sélectionnait des courts métrages mais dans le processus ces scénario étaient retravaillés pour offrir à la fin quelque chose de complet. « Nous sommes heureux aujourd’hui que ce projet est porté au tournage », a conclu Alphonse Tougouma.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

REVENDICATIONS SOCIALES : « l’Opposition politique, au pouvoir, sera-t-elle à même de les prévenir et les empêcher ? », s’interroge Louis Armand Ouali

ActuBurkina

NIGERIA : Buhari de retour après 2 mois d’absence

ActuBurkina

MULTINATIONALE RECHERCHE UN RESPONSABLE DE VENTE DE LUBRIFIANTS

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR