ActuBurkina
A la une Economie

ELABORATION DU RÉFÉRENTIEL NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT 2021-2025: Les acteurs en conclave à Ouagadougou

Le Secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), Dr Séglaro Abel Somé a présidé dans la matinée du mardi 9 février 2021, la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de l’atelier national d’approfondissement de la Note d’orientation stratégique du Référentiel national de Développement (RND) 2021-2025. Cet atelier marque une étape cruciale du processus de formulation du nouveau Référentiel national de développement. Il servira de boussole à la conduite de l’action publique au cours des cinq prochaines années correspondant au deuxième mandat du Président du Faso.

La coordination du Secrétariat technique du dispositif d’élaboration du référentiel national de développement 2021-2025, a initié le mardi 9 février 2021, un atelier technique d’approfondissement de la note d’orientation de ce référentiel de développement.

Cette rencontre était présidée par le Secrétaire général du MINEFID, Dr Séglaro Abel Somé, représentant la Secrétaire générale de la Primature, Yvonne Rouamba/Guigma. Pour M. Somé, cet atelier vise un objectif : permettre de faire un pas décisif vers la réalisation de l’instruction que les plus Hautes autorités du pays ont donnée, à propos du RND, à savoir, accélérer le rythme des travaux de son élaboration. « C’est ce Référentiel qui conclura le cycle de planification stratégique de l’Etude nationale prospective Burkina 2025 et qui traduira en instrument de planification, le Programme de société 2021-2025 du Président du Faso, SEM Roch Marc Christian KABORE », a-t-il expliqué.

Le Programme quinquennal du Président du Faso, invite les Burkinabè à se mettre « Ensemble et en mouvement pour reformer l’Etat, l’administration publique, pour garantir la sécurité, la stabilité et renforcer surtout la résilience économique du Burkina Faso ».

Pour ce faire, Dr Somé a indiqué que cette vision invite à concilier en réalité, le précédent Programme du Président du Faso, traduit dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020, avec le contexte, marqué par des défis énormes dont les plus importants concernent la sécurité, la cohésion sociale et la crise née de la pandémie du CIVID-19, qui est en train d’affecter également l’économie nationale.

La tâche du Secrétariat permanent en charge de l’élaboration de ce référentiel est donc immense, mais pas impossible à accomplir. Et pour atteindre les résultats escomptés, les participants ont été invités à l’assiduité et à l’abnégation au travail.

Le Secrétaire général du MINEFID a, au cours de son intervention, félicité les membres de l’équipe de rédaction du RND pour le travail déjà accompli. Il a par ailleurs, remercié les partenaires au développement qui accompagnent la conduite du processus de formulation du prochain référentiel de développement national du Burkina Faso.

DCRP/Primature

Articles similaires

Transition politique au Burkina: des partis politiques proposent une durée de 24 mois maximum

ActuBurkina

Conseil des ministres du 17 mars 2021 : les grandes décisions

ActuBurkina

CRISE SECURITAIRE : le CFOP souhaite  que Simon Compaoré soit entendu par la justice

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR