ActuBurkina
A la une Economie

ECONOMIE MONDIALE en 2050 : trois pays africains dans le classement des 32 futures puissances

Dans son dernier rapport sur l’économie globale, le groupe d’audit et de conseil PricewaterhouseCoopers (PwC) a identifié et classé les 32 pays qui seront, en 2050, les locomotives de l’économie mondiale. Selon ce classement, le Nigéria sera, en 2050, la 14e économie la plus puissante du monde. Il sera suivi par l’Egypte (15e). L’Afrique du Sud sera le 3e pays africain de ce peloton de tête, à la 27e place.

Le rapport intitulé « The long view: how will the global economic order change by 2050? » (Projection: Changements qui bouleverseront l’économie mondiale d’ici à 2050) classe les pays en fonction de leur produit interne brut à parité de pouvoir d’achat (PPA). Le PPA est un taux de conversion monétaire qui exprime dans une unité commune, les pouvoirs d’achat des différentes monnaies. Il permet de déterminer la quantité d’unités monétaires nécessaires dans des pays différents pour se procurer le même type de produits ou de services.

Le document de PwC révèle donc que le Nigéria a le potentiel pour devenir l’économie africaine la plus dynamique et passer de 22e place actuellement à 14e, en 2050, avec un taux de croissance annuel de 4% à long terme. Toutefois, cette évolution ne sera possible que si le pays parvient à améliorer sa collecte fiscale, à diversifier son économie, à réduire la corruption, à mettre en place un environnement favorable aux affaires et à augmenter sa productivité. La croissance du pays sera principalement tirée par sa progression démographique et donc de sa population active.

D’après le même rapport, la Chine restera à la tête des plus puissantes économies jusqu’en 2050. Juste derrière se trouveront l’Inde (2e), les Etats-Unis (3e), l’Indonésie (4e) et le Brésil (5e). Le premier pays européen sera l’Allemagne, à la 9e place. Les six pays qui fermeront la marche sont l’Afrique du Sud (27e), l’Australie (28e), l’Argentine (29e), la Pologne (30e), la Colombie (31e) et les Pays-Bas (32e).

Agenceecofin

Articles similaires

POLITIQUE: le CFOP demande « la levée pure et simple de la sanction prononcée » contre le FPR

ActuBurkina

POURSUITES CONTRE YACOUBA ZIDA : « ce que nous souhaitons, c’est que ce mandat d’arrêt puisse être lancé et surtout exécuté», selon Chrysogone Zougmoré

ActuBurkina

PALAIS DES SPORTS DE OUAGA 2000 : une formation tactique prévue le 15 novembre

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR