ActuBurkina
A la une Société

Douanes : des journées portes ouvertes pour mieux se faire connaitre

La Direction générale des douanes (DGD) a lancé, ce jeudi 16 décembre 2021, à Ouagadougou, les activités entrant dans le cadre de ses journées portes ouvertes 2021. Ces journées portes ouvertes permettront aux usagers et à l’ensemble des parties prenantes de l’action douanière, de connaître davantage l’Administration des douanes, ses missions, ses projets phares notamment la modernisation des procédures douanières ainsi que leurs droits et obligations vis-à-vis d’elle. Présidées par le ministre de l’Economie, des finances et du plan, représenté par son SG,  ces journées se tiennent dans l’enceinte de la DGD et vont durer trois jours.

 Ce  16 décembre ce jusqu’au 18 de ce même mois, se déroulent les Journées portes ouvertes des Douanes 2021 (JPOD), dans l’enceinte de  la Direction générale des douanes à Ouagadougou Placées sous le thème : « Une douane moderne pour une optimisation des recettes budgétaires dans un contexte d’insécurité », ces journées portes ouvertes permettront aux usagers et l’ensemble des parties prenantes de l’action douanière, de connaître davantage les grands chantiers de modernisation de l’Administration des douanes en cours et à venir.

Parmi ces chantiers, on retient notamment la mise en place du Comité anti-corruption (CAC), la digitalisation des services à travers le Système douanier automatisé (SYDONIA), le Système de liaison virtuelle pour les opérations d’importation et d’exportation (SYLVIE)…

Selon Elie Kalkoumdo, Directeur général des douanes, ces chantiers sont de nature à contribuer à la collecte optimale des recettes, à la modernisation des procédures, à la facilitation des échanges, à la lutte contre la fraude et à la promotion de l’intégrité au sein des services des douanes.

Durant trois jours, plusieurs activités dont des communications sur «  Modernisation de l’administration des douanes et promotion de l’intégrité », “Lutte contre la fraude et sensibilisation au civisme fiscal”, “Facilitation et célérité des échanges” feront l’objet de discussions entre les différents participants.

En marge de ces communications, une opération de collecte de sang est organisée ainsi qu’une remise de don de vivres au Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) au profit des personnes déplacées.

Daouda KIEKIETA (Stagiaire)

Articles similaires

PRESIDENTIELLE BENINOISE : L’erreur n’est pas permise

ActuBurkina

Mali : sécurité renforcée après l’attaque meurtrière du village peul de Koumaga

ActuBurkina

Opérationnalisation de l’Alliance des Etats du Sahel: les Ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso du Mali et du Niger en concertation.

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR