ActuBurkina
A la une Economie

Développement de l’artisanat africain: Des experts réfléchissent à des pistes de résilience des populations

Des experts des pays membres du Comité de coordination pour le développement et la promotion de l’artisanat africain (CODEPA) se sont réunis en séminaire, le 30 janvier 2023 à Ouagadougou autour du thème de la 16e édition du SIAO : « Artisanat africain, levier de développement et facteur de résilience des populations ». Les participants ont partagé des expériences sur le développement de l’artisanat africain.

 Le métier de l’artisanat participe à la création de richesses et au développement des Etats africains. Pourtant il est confronté à de nombreuses difficultés qui ne favorisent pas son essor. Pour adresser ces difficultés, des experts se sont réunis le 30 janvier pour réfléchir sur le thème central de la 16e édition du SIAO. « C’est une tradition pour le SIAO de réfléchir sur les préoccupations du monde de l’artisanat africain afin de trouver des solutions idoines », foi du ministre en charge de l’artisanat, Serge Poda. Il a précisé que cette biennale de l’artisanat africain qui se veut une tribune de promotion des produits artisanaux, ne semble pas laisser la réflexion en marge afin de faciliter l’essor de ce secteur.

A l’en croire, elle sert d’appoint aux différents secteurs stratégiques de nos pays, notamment l’industrie, le commerce, le tourisme, l’agriculture, la culture. Il est grand pourvoyeur d’emplois et contribue ainsi à lutter contre le chômage des jeunes et la pauvreté ». Ce qui justifie selon lui, l’organisation de ce séminaire international pour que les participant se partagent leurs  expériences pour le développement de l’artisanat africain et surtout pour la résilience des populations. Le ministre Poda a souhaité que cette rencontre propose des actions stratégiques et opérationnelles de sorte à permettre un renouveau des initiatives africaines en matière de création d’entreprises artisanales attractives et compétitives.

Le Directeur général de l’artisanat du Burkina, Séraphin Badolo a affirmé que l’artisanat est un secteur qui regroupe 200 métiers et constitue un véritable outil de développement économique et social. Cependant poursuit-il, dans un contexte sécuritaire difficile, une résilience de la part des acteurs alors s’impose.

Et pour Séraphin Badolo, la résilience est un état d’esprit. Il a suggéré l’accompagnement des acteurs de l’artisanat par l’Etat, pour une meilleure résilience.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

 

 

Articles similaires

Mali : 49 civils et 15 soldats tués dans les attaques d’un bateau et d’une base de l’armée

ActuBurkina

OCTROI DE MICRO-CREDITS AUX PERSONNES HANDICAPEES : la CNAPH en colère contre Marie Laurence Ilboudo

ActuBurkina

Retour d’IBK : le M5-RFP demande « qu’il soit jugé »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR