ActuBurkina
A la une Santé

Prise en charge des malades du Covid-19 au Burkina : plus de 7 000 agents de santé formés

Le directeur du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS), Dr Brice Bicaba et coordonnateur du comité sectoriel santé de la riposte à l’épidémie du coronavirus a fait,  ce 26 février 2021 au Service d’information du gouvernement à Ouagadougou, le bilan de la riposte de la maladie du coronavirus apparue au Burkina le 9 mars 2020, soit une année après son apparition. Ce fut an de riposte contre la maladie virus avec des acteurs multisectoriels, tous engagés à vaincre le Covid-19.

Le coronavirus est apparu dans la ville Wuhan en chine, en novembre1999. Le Burkina Faso a enregistré ses premiers cas confirmés de coronavirus, le 9 mars 2020. Dès lors, plusieurs mesures ont été prises par les autorités sanitaires dans le cadre de la riposte. Entre autres mesures, on peut mentionner la fermeture des écoles, la fermeture des frontières terrestres et aériennes, la fermeture des marchés, la mise en quarantaine de certaines villes ayant eu au moins un cas confirmé de covid-19 et l’instauration du couvre-feu.

Après une année de riposte, du bilan dressé par le coordonnateur du comité sectoriel santé de la riposte à l’épidémie du coronavirus ce 26 février 2021, il est noté une nette régression de la maladie. Cependant les mesures barrière édictées restent de mises parce que l’on n’a pas encore déclaré la fin de la maladie. Selon Dr Brice Bicaba, à la date du 24 février 2021, toutes les régions ont été touchées par le covid-19 avec la région du Centre qui a été la région la plus impactée avec 7 809 cas et 76 décès. Cette région est suivie de celle des Hauts Bassins avec 2331 cas et 49 décès.

Le coordonnateur du comité sectoriel santé de la riposte à l’épidémie du coronavirus a fait savoir que depuis le 1er juillet dernier, il est engagée la dévolution de la prise en charge du Covid-19 dans le système de routine du ministère de la Santé. Au niveau de la coordination de la lutte, il y a eu la refonte de la coordination axée sur la santé à partir du 4 mai 2020 avec la mise en place d’une coordination multisectorielle sous le leadership du Premier ministre. Plus de 26 textes ont été mis en œuvre afin de pouvoir répondre à la nécessité de la lutte. L’augmentation de la capacité du pays à réaliser les tests Covid à travers 26 laboratoires implantés dans le pays est une réalité. Plus de 7 000 agents de santé ont été formés à la prise en charge de la maladie. Une enquête de perception sur l’acceptabilité du vaccin contre la covid-19 est en train d’être réalisée dans le cadre de la préparation de l’introduction du vaccin au Burkina.

En termes de perspectives, le directeur du CORUS a laissé entendre qu’il faut poursuivre le processus de dévolution de la prise en charge de la Covid-19 dans le système de routine du ministère de la Santé.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

 

 

 

Articles similaires

SITUATION NATIONALE : voici l’intégralité du discours de Paul Kaba Thiéba

ActuBurkina

ZIMBABWE : La Zanu-PF veut engager dès mardi la procédure de destitution de Mugabe

ActuBurkina

LE MAAHM RECRUTE DU PERSONNEL

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR