ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Coopération: la France «regrette» l’expulsion de ses diplomates du Burkina

Le Burkina Faso a décidé, le mardi 16 avril 2024, d’expulser trois diplomates français qu’il accuse de mener des «activités subversives». Une initiative que la France dit regretter et rejette les accusations qu’elle qualifie d’ «infondées».

«La France regrette la décision prise par le Burkina Faso de procéder à l’expulsion de diplomates et personnels français dont certains étaient affectés à l’ambassade de France au Burkina Faso», a réagi la France à travers le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères, Christophe Lemoine.

Paris juge également « infondées », les accusations portées contre ses trois ressortissants. « Nous rejetons les accusations infondées portées par les autorités burkinabè à l’encontre de ces agents. Le travail de ces diplomates et personnels de notre ambassade à Ouagadougou s’inscrit pleinement dans le cadre des conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires », a précisé le porte-parole adjoint de France-Diplomatie ajoutant que la décision des autorités burkinabè ne repose sur aucun fondement légitime.

Depuis le début de la transition, les relations entre le Burkina Faso et la France se sont fortement détériorées et fin décembre 2022, les autorités burkinabè avaient demandé à la France de rappeler son ambassadeur, Luc Hallade. En décembre 2023, des Français ont été interpellés.

ActuBurkina

Articles similaires

MALI : Boubacar Sawadogo, le lieutenant burkinabè d’Ansar Eddine sud, aux arrêts

ActuBurkina

HCRUN : les victimes de l’insurrection populaire expriment leurs attentes

ActuBurkina

DECES DE SALIFOU DIALLO : un deuil national allant du 23 au 25 août décrété

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR