ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Conflit israélo-palestinien : L’Egypte va s’associer à l’Afrique du Sud dans sa saisine de la CIJ contre Israël

L’Egypte a annoncé dimanche son intention de s’associer à l’Afrique du Sud dans sa récente demande à la Cour internationale de justice (CIJ) d’imposer de nouvelles mesures d’urgence à Israël, d’après un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Une décision qui intervient « à la lumière de l’augmentation de la gravité et de l’étendue des attaques israéliennes contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza« , le ciblage systématique par Israël « des civils et la destruction des infrastructures » et son incitation « au déplacement des Palestiniens« , d’après la même source.

Dans un communiqué, le Hamas se dit « reconnaissant de l’annonce de l’Egypte » sur la CIJ. Le mouvement islamiste palestinien appelle « les pays arabes et musulmans et tous les pays à travers le monde à prendre des mesures similaires pour soutenir la cause palestinienne en se joignant aux actions judiciaires » contre Israël, « à couper toute relation avec lui » et « à l’isoler sur le plan international« …

L’Egypte a été le premier pays arabe à conclure un accord de paix avec Israël en 1979. Elle joue souvent un rôle de médiateur dans le conflit israélo-palestinien, y compris dans la guerre actuelle. Elle partage également avec Gaza la seule frontière du petit territoire assiégé qui ne soit pas sous contrôle direct d’Israël.

Défiant les mises en garde internationales, l’armée israélienne mène depuis mardi des incursions dans l’est de Rafah et a pris le contrôle du passage frontalier avec l’Egypte, verrouillant une porte d’entrée névralgique pour les convois d’aide humanitaire. Depuis lors, l’Egypte refuse de coordonner avec Israël l’entrée de l’aide dans la bande de Gaza.

Le Caire a mis en garde à plusieurs reprises contre l’escalade en cours depuis que les négociateurs israéliens et palestiniens ont quitté l’Egypte, mettant fin à des discussions ayant échoué à parvenir à une trêve.

AFP

Articles similaires

BEKUY DANS LE TUY : deux morts et 5 blessés dans une attaque d’un convoi de la SEMAFO

ActuBurkina

INSURRECTION POPULAIRE ET PUTSCH MANQUE AU BURKINA : l’UAS interpelle les autorités à faire toute la lumière

ActuBurkina

La Ministre Olivia ROUAMBA échange avec le Directeur pour l’Afrique subsaharienne et du Sahel du Ministère Fédéral des Affaires étrangères de l’Allemagne

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR