ActuBurkina
A la une Société

Burkina : Un père écope de trois ans de prison ferme pour avoir battu son fils

Un père a été condamné à trois ans de prison ferme avec une amende avec sursis de 600 mille francs CFA, le mardi 23 novembre dernier à Bobo Dioulasso, pour avoir infligé des sévices corporels à son fils.

Le père, tailleur de profession, était poursuivi par la chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso pour avoir « battu et privé de nourriture à plusieurs reprises l’un de ses enfants ».

L’accusé, père de cinq enfants, a été condamné à trois ans ferme et à une amende avec sursis de 600 000 F CFA.

Pour lui, il a agi sous l’effet de la colère, parce que son fils « avait des comportements déviants » à son égard.

A croire les juges, malgré les avertissements des services de l’action sociale, le prévenu n’a pas cessé d’infliger des sévices corporels à son bambin dont la mère ne vit plus avec lui.

Poursuivant leurs explications, les hommes en robes noires ont souligné que le grand frère du prévenu exacerbé, par son comportement a décidé de porter plainte contre lui.

Avant d’être dans sa cellule de détention, le tribunal a invité le désormais prisonnier à bien prendre soin de son enfant après son séjour de 3 ans à la Maison de correction.

Agence d’information du Burkina

Articles similaires

TIDJANI THIAM, candidat à la présidentielle au Tchad à propos de la CPI:  » c’est une coquille vide… »

ActuBurkina

MUTINERIE A BOUAKE : six blessés enregistrés, la ville toujours aux mains de mutins

ActuBurkina

SITUATION NATIONALE: « il nous faut mutualiser les énergies », clament  les évêques du Burkina

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR