ActuBurkina
A la une Politique

Burkina: un Mouvement demande la libération de Roch et le retour des exilés politiques

A travers cette déclaration le Mouvement des patriotes pour la cohésion nationale (MPCN) plaide pour la libération de Roch Kaboré et le retour des exilés politiques. Lisez !

Le Burkina Faso a entamé une nouvelle ère de son histoire le 24 janvier 2022. Cette situation intervient à un moment difficile pour notre pays engagé dans une lutte complexe contre le terrorisme. L’histoire du Burkina Faso nous enseigne que son peuple est parvenu à des victoires capitales quand les filles et les fils se sont donnés la main dans une dynamique d’unité nationale. La catastrophe que constitue le terrorisme nous laisse aucun choix que de s’unir pour défendre la patrie. Cette unité des Burkinabè que nous souhaitons de tout nos vœux ne peut être effective que si nous taisions un temps soit peu nos rancœurs et meurtrissures pour converger vers un apaisement des cœurs à travers une réconciliation ultime. L’existence territoriale du Burkina Faso est totalement menacée. Et face à un tel déluge, aucune initiative ou acte qui pourrait participer à la cohésion nationale dans la lutte contre le terrorisme ne doit être négligée.
Parmi les actes pouvant beaucoup contribué à la réconciliation nationale et qui pourraient être considérés comme un signal fort donné par le Président Pierre Henri Sandaogo DAMIBA sur là question est sans doute d’accorder la liberté à l’ex Chef d’État Roch Marc Christian Kabore et de faciliter le retour en terre natale des exilés, toute tendance confondue. Une telle initiative exige de mettre l’intérêt supérieur du pays au dessus de tout. Il est nécessaire pour nous Burkinabè de mettre tout en œuvre afin de léguer un pays sécurisé et uni aux futures générations. Il ne s’agit aucunement d’une faiblesse que de prôner le pardon si c’est la seule voie qui nous reste pour sauver le pays.
C’est donc une action de plaidoyer que nous menons auprès du Président DAMIBA pour la libération du Président Roch Marc Christian Kaboré et le retour des exilés au Burkina Faso. Nous sommes motivés dans notre élan par l’intérêt absolu de notre pays. N’oublions pas que tout fini par se régler autour d’une table de dialogue. Nous pensons que l’une des premières missions du ministre d’État Yéro Boly chargé de la réconciliation devrait de permettre la réalisation du plaidoyer ci dessus énuméré.
<< Unis, nous déplacerons des montagnes >>.

Pour le Mouvement des Patriotes pour la Cohésion Nationale (MPCN)

Christophe OUEDRAOGO

Président

Articles similaires

BURKINA : les déploiements d’officiers dans les opérations de soutien à la paix, suspendus

ActuBurkina

Côte d’Ivoire : Le Premier ministre Patrick Achi  à l’hôpital en France pour des raisons de santé

ActuBurkina

BURKINA: fin du mouvement d’humeur des greffiers

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR