ActuBurkina
A la une Economie

Burkina Faso-USA-Coopération

Le Millenium challenge corporation (MCC) apprécie positivement le travail du Burkina Faso en ce qui concerne les versions préliminaires des projets du Compact II, renseigne un communiqué de presse de l’Unité de coordination de la formulation du  second  Compact  (UCF-Burkina).
Selon le communiqué parvenu à l’AIB, l’UCF-Burkina  travaille  en  ce moment  sur  la  Phase  3  du  processus  afin  de  «définir  et  choisir  les  projets»   devant  atténuer  les  grands problèmes  précédemment  identifiés  à  la  Phase  I  (l’insuffisance,  la  mauvaise  qualité  et  le  coût  élevé  de l’électricité et le déficit de main d’œuvre qualifiée ).
Il rappelle que les acteurs ont organisé un Atelier technique de révision des propositions de projets  du 7 au 8 mai 2018 pour prendre en compte les amendements du MCC.
L’atelier de révision, précise le communiqué,  a produit la 2e version des projets qui a été  finalisée et renvoyée au MCC le jeudi 17  mai 2018 pour amendements.
A en croire l’écrit, les copies seront également envoyées  au gouvernement, aux parties prenantes et aux Partenaires techniques et financiers (PTF) pour observation en prévision des prochaines étapes.
«En  rappel,  la  Phase  2  a  porté  sur  le  diagnostic  approfondi  des  problèmes  identifiés  et  a  permis  aux  parties prenantes  et  aux  experts  d’élaborer  deux  (2)  Notes  conceptuelles  (une  sur  l’énergie  et  l’autre  sur  le  capital humain) qui ont été validées par le Gouvernement du Burkina Faso et le MCC », note le communiqué de presse.
Il ressort que des  équipes  thématiques  du  MCC  à  Washington  ont  passé  en  revue  les différents projets et renvoyé des amendements et observations le 18 avril 2018 à l’UCF-Burkina.
«Pour contribuer à la  finalisation de ces documents de projets, une mission du MCC a séjourné au Burkina Faso du 06 avril  au 11 mai 2018», mentionne-t-on, avant de préciser que des réunions et des séances de travail ont été organisées avec les acteurs du domaine de l’énergie et de l’éducation.
L’écrit de l’UCF-Burkina fait observer que l’ensemble des acteurs du MCC a qualifié les versions préliminaires des projets du Compact II du Burkina «Des propositions initiales de grande qualité».
Le même document informe que «les instances supérieures de cette institution notent que +le Burkina Faso est l’un des  meilleurs partenaires du MCC dans le monde+ et notre ambassadeur aux USA a félicité l’UCF et tous les acteurs pour +le travail abattu et très  bien  apprécié par le MCC+».
Et de confier que «cela est à l’honneur des parties prenantes, de l’équipe de l’UCF-Burkina et du Gouvernement du Burkina Faso».
Agence d’information du Burkina

Articles similaires

Les «combattants d’Ebola», personnalité de l’année pour Time

ActuBurkina

« JE SAIS QUI JE SUIS » DE ISAAC ZIDA : « la modestie et l’humilité voudraient qu’on ne s’apprécie pas soi-même », Issaka Ouédraogo du CISAG

ActuBurkina

Secrétariat général de la Défense nationale : le Colonel-major Omer Bationo officiellement installé dans ses fonctions

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR