ActuBurkina
A la une Société

Bam: Une alerte terroriste crée la panique à Mafoulou

 Une information faisant cas d’une visite d’un groupe armé dans le village de Mafoulou, commune de Sabcé dans la nuit du 14 au 15 février 2022, a créé une psychose au sein des populations de la province et particulièrement celles de la commune de Sabcé.

Plusieurs personnes et même des publications sur les réseaux sociaux, ont révélé que des hommes armés ont visité le village de Mafoulou dans la commune de Sabcé dans la nuit de lundi 14 au mardi 15 février 2022 et même très tôt dans la matinée du mardi.

Les  recoupements faits par l’AIB ne lui permettent pas pour l’instant, d’affirmer que cette information est vraie ou fausse.

Selon les premières informations  qui nous sont parvenues, des individus armés, une trentaine au moins, se seraient rendus dans le village dans la nuit du lundi où ils cherchaient à identifier les logements des enseignants.

La viralité de l’information a occasionné la fermeture d’une dizaine d’écoles de la localité.

Joint au téléphone, un  directeur des écoles concernées dit avoir aussi appris l’information de bouche à oreille sans pour autant mentionner une source précise.

Aucune autre source en dehors de celle du corps enseignants ( primaire et secondaire) n’a pu confirmer cette information.

“Nous avons été informés par les enseignants que des hommes armés sont arrivés sur les lieux et ils ont  demandé aux élèves  qui etudiaient au CEG de Mafoulou où se trouvaient les logements des enseignants. Cette information a  été relayé et les écoles environnantes ont été fermées. Mais aucune autre piste n’a pu confirmer cette information en dehors des enseignants. Pire, quand on veut savoir qui sont les élèves qui ont conversé avec ces hommes armés, on se heurte à des obstacles: ils ont dit aux élèves de ne pas communiquer avec les FDS nous disent-ils” a indiqué une source crédible.

Interrogé au téléphone, le chef de circonscription d’éducation de base de Sabcé Issaka Minoungou confirme la fermeture circontancielle des écoles mais affirme ne pas disposer d’information supplémentaire liée à la situation.

“Nous n’avons pas d’autres informations autres que celles fournies par les enseignants. Nous attendons que les services de  sécurité nous éclairent davantage. Mais d’emblée, nous avons rendu compte à la hiérarchie et instruit les enseignants des écoles concernées à rester à Sabcé pour une  reprise des cours si l’information s’avérait fausse », a-t-il dit.

Une source sécuritaire nous a rassuré qu’aucun village de Sabcé n’a vu passer ou entendu parler de ces hommes armés autres que l’unique source.

Pour l’heure,  une enquête serait ouverte par les services compétents pour élucider cette alerte, précise une source administrative.

En rappel, Mafoulou est un village situé à l’Est de Sabcé. Après l’excursion des hommes armés dans le village de Basneré dans le Sanmatenga courant janvier 2022  , certaines écoles de Sabcé et frontalières à la zone fonctionnaient  au ralenti. Les cours devraient reprendre normalement ce lundi 14 février dans cette partie de Sabcé.

Agence d’information du Burkina

Articles similaires

TRANCHE SPECIALE CINQUANTENAIRE DE LA LONAB : Les gagnants ont reçu leurs lots

ActuBurkina

19e ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DE NORBERT ZONGO: ce que prévoient la CODMPP et la CCVC

ActuBurkina

RECUSATION DES EXPERTS DE L’UA PAR LE GABON :  De quoi a peur la Cour constitutionnelle ?  

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR