ActuBurkina
A la une Société

Attaque de Gaskindé: 11 militaires tués, une cinquantaine de civils portés disparus

Le communiqué du gouvernement suite à l’attaque survenue le 26 septembre dernier, à Gaskindé, dans le Sahel.
Un convoi de ravitaillement à destination de la ville de Djibo a été la cible d’une attaque lâche et barbare. Le bilan provisoire est de 11 corps de militaires retrouvés, 28 blessés dont 20 militaires, 01 VDP et 07 civils. Une cinquantaine de civils sont aussi portés disparus et les recherches se poursuivent.
Escorté par le 14ème régiment interarmes, le convoi a été attaqué par des terroristes près de la localité de Gaskindé (province du Soum, région du Sahel) ce 26 septembre 2022. L’attaque a également causé d’importants dégâts matériels.
En ces circonstances douloureuses, le Gouvernement s’incline devant la mémoire des victimes, exprime sa compassion et ses sincères condoléances aux familles et souhaite prompt rétablissement aux blessés.
Le Gouvernement réaffirme son engagement et celui de l’ensemble des forces patriotiques en lutte contre le terrorisme à tenir le serment de défendre et de libérer notre peuple de l’emprise des forces obscurantistes qui veulent l’asservir par la violence aveugle et la terreur.
Certes, nous sommes affligés par la tragédie actuelle et les pertes cruelles que nous enregistrons, mais nous restons debout, unis et solidaires pour libérer notre cher pays le Burkina Faso.
Pour la patrie, nous vaincrons !

Articles similaires

Manifs au Sénégal : l’ONU appelle au calme

ActuBurkina

8 MARS 2018 : « l’émancipation de la femme n’est pas un acte de solidarité mais une obligation », selon les femmes de l’UPC

ActuBurkina

GABON: le ministre de la Justice a démissionné, la France demande un recomptage des voix

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR