ActuBurkina
A la une Société

ASSISES DE L’EDUCATION NATIONALE : Le ministre Ouaro demande l’appui du Médiateur du Faso

Le Médiateur du Faso, Saran Sérémé, a reçu en audience, ce mardi 20 avril 2021, le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro. Il a été question de l’organisation des assises sur l’Education nationale.

Le Conseil des ministres a marqué, en sa séance du 31 mars dernier, son accord pour l’organisation des assises nationales de l’Education. C’est ainsi que le Pr Stanislas Ouaro a initié une série de rencontres avec ses collègues ministres et aussi avec des présidents d’Institutions, dans la perspective de bénéficier de leur appui pour une bonne réussite des assises.

La première étape de sa tournée l’a conduit chez le Médiateur du Faso où il a évoqué la question avec Saran Sérémé. « Nous avons présenté les objectifs des assises de l’Education, recueillir des suggestions et des recommandations pertinentes qui  nous permettront d’enrichir les documents de base des assises régionales puis nationales », a indiqué le ministre Stanislas Ouaro, à sa sortie d’audience. « Le Médiateur du Faso a marqué son intérêt, et sa disponibilité à nous accompagner pour la réussite de ces assises », a ajouté Pr Stanislas Ouaro.

Saran Sérémé quant à elle, s’est montrée réceptive à la requête du ministre en charge de l’Education nationale. Elle a affirmé sa disponibilité à l’accompagner.  « Ce qui est fait au niveau du ministère est à saluer surtout cette initiative de revisiter le système éducatif. Dès que nous avons reçu la requête, nous ne pouvons qu’accompagner le ministère avec toutes les initiatives et les idées à proposer », a fait savoir le Médiateur du Faso.

Actuburkina

Articles similaires

CANADA : Yacouba Isaac Zida objet d’une enquête de la gendarmerie

ActuBurkina

FRANCE: la Garde des Sceaux Christiane Taubira a rendu le tablier

ActuBurkina

« Gestion calomnieuse » de la commande publique à la CNAMU: la direction générale fait une mise au point

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR