ActuBurkina
A la une Politique

RETOUR AVORTE DE YACOUBA ISAAC ZIDA : « c’est la période électorale et  certains s’émoussent pour se faire plaisir »,  Simon Compaoré

« Celui qui veut rentrer aujourd’hui, nous n’avons pas de problème. Même un non-Burkinabè qui veut venir au Burkina est libre, il n’y a pas de carte de séjour,  de visa, c’est cool. Nous gérons le pouvoir d‘Etat et dans ce pays, il y a la séparation des pouvoirs. On ne s’ingère pas dans la justice. C’est parce que c’est la période électorale et  certains s’émoussent pour se faire plaisir. Sinon, il n’y a rien à fouetter, nous n’avons développé aucune entrave. Quelqu’un a dit que je refuse qu’un tel et un tel servent de boucs émissaires à un président et à son parti pour justifier leur échec. Ce sont des déclarations péremptoires. Il est dit en mooré que ce n’est pas pendant la saison des pluies qu’on doit se faire des histoires pour savoir qui cultive mieux. Dès que les pluies tombent et que chacun est outillé de sa daba ou de son tracteur, c’est à la fin de la saison qu’on saura ceux qui ont été plus entreprenants. Nous avons géré et nous ne demandons à personne de venir nous porter secours pour rendre compte. Rien ne sera fait par ce pouvoir pour empêcher tous ceux qui veulent compétir de le faire. Il reviendra au peuple de trancher le 22 novembre…Ceux qui disent que nous n’avons rien fait, certains vont emprunter le goudron pour aller battre campagne chez eux. Ils sauront au moins que quelque chose  a été fait. D’autres bénéficient de la gratuité des soins aujourd’hui et de pas mal de choses dont ils savent que ce n’est pas tombé du ciel. C’est parce qu’il y a eu un pouvoir qui a travaillé dans un contexte difficile et a eu des résultats ».

actuburkina

Articles similaires

ATHLETISME : deux Burkinabè qualifiés pour les championnats du monde de Londres

ActuBurkina

PASSAGE A L’ECO : Buhari brandit le risque de dislocation de la CEDEAO en cas d’adoption unilatérale par l’UEMOA

ActuBurkina

Burkina: une rupture collective de jeûne pour un mieux vivre-ensemble

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR